Sommieres 2 ©Jeremy Flament
#AnalyseEconomique #Defaillances #Emploi #Entreprises #PME #Occitanie
Denys Bédarride
31 janvier 2024 Dernière mise à jour le Mercredi 31 Janvier 2024 à 20:33

En 2023, dans un environnement économique très tendu, 57 729 procédures de défaillances d’entreprises ont été ouvertes dont plus de 70% en liquidation judiciaire, soit une augmentation de 36% par rapport à 2022. 4 régions sont les plus touchées.

2023, une hausse inquiétante des défaillances avec +36% 

Une courbe qui s’accélère avec l’un des pires 4ème trimestre depuis 30 ans, en hausse de 37,6% par rapport à 2022. Une tendance comparable aux années de crises 1992/1993 qui passaient pour la première fois le cap des 60 000 faillites. 

Les secteurs les plus affectés sont la construction avec 24% des faillites soit 14 000 défauts et notamment les agences immobilières qui enregistrent la pire tendance avec une augmentation de 117,7%. 

Puis vient le secteur du commerce, 12400 défauts, les services avec 7561 défauts, et l’industrie avec 4000 défauts qui résiste un peu mieux, les transports et la restauration. 

CCI PO mecenat

Les TPE-PME en première ligne. 

Au total ce sont 243 000 emplois qui ont été détruits en France en 2023. 92% des jugements concernent les TPE mais les défaillances des PME de plus de 100 salariés, en augmentation de 80% et celles des PME de 50 à 99 salariés (+30%) ont augmenté notablement cette année le nombre d’emplois supprimés. 

L’Occitanie, dans la tourmente avec +40% 

L’Occitanie fait partie des 4 régions les plus touchées avec l’Ile de France, la Nouvelle Aquitaine, et Auvergne-Rhône-Alpes. L’Occitanie se situe au-dessus de la moyenne nationale avec 5329 défauts dont 3685 liquidations judiciaires (88% des défaillances) soit une hausse de 40% par rapport à 2022.

Capture decran 2023 10 03 a 17.51.03

A savoir : 60 000 Rebonds au contact de son territoire 

L’association 60 000 Rebonds, présente en Occitanie depuis 10 ans a ouvert fin 2023 son antenne dans le Gard. Elle accompagne les entrepreneurs qui ont subi la perte de leur entreprise à rebondir personnellement et professionnellement. En 2023, le Gard a enregistré 607 défaillances d’entreprises soit une augmentation de 29% par rapport à 2022. 

Des chefs d’entreprises stigmatisés socialement, qui ont besoin d’aide pour se reconstruire professionnellement. Une aide pour reprendre confiance en leur talent et participer de nouveau à l’innovation des PME françaises et à la nécessaire création d’emplois locaux. 

Au travers d’un accompagnement individuel et collectif de 24 mois gratuit, les bénévoles de l’association, experts, parrains, marraines et coaches, accompagnent les entrepreneurs dans leur rebond. « Tous convaincus que l’échec est un diplôme et qu’il est urgent de changer le regard de la société à son égard. »

Association 60000 rebonds

Crédit photo principale : rue de Sommières ©Jeremy Flament

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *