#BrunoBernard #Gouvernement #Lyon #MetropoleDeLyon #Mobilite #PME #Videos #AuvergneRhoneAlpes #Lyon
robin pontvianne
25 janvier 2023 Dernière mise à jour le Mercredi 25 Janvier 2023 à 15:20

Ce 20 janvier, le président de la Métropole du Grand Lyon, Bruno Bernard, a présenté ses priorités pour 2023. Une allocution qui lui a permis de réaliser un tour d’horizon des grands chantiers de l'année comme les Voies lyonnaises et de longuement critiquer la subvention régionale à destination des boulangers lancées par Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

1ère interrogation de Bruno Bernard qui se demande « pourquoi ces seuls artisans sont concernés par le dispositif régional ? ». Pointant ensuite la complexité et une nouvelle perte d’argent et temps, pour les boulangers, de devoir « monter un dossier », avec inévitablement l’aide d’un expert-comptable, pour « bénéficier des 3 000 € de la Région ». Un montant jugé trop faible par l’élu et parlant ainsi d’une « mascarade régionale ». 

Le président de la Métropole s’interroge également sur l’absence d’aide pour les autres corps de métier et souligne une méthode « inégale, qui n’est pas à la hauteur des enjeux”. Ajoutant : “Laurent Wauquiez se désengage de notre territoire. » 

Rappelons qu’il y a quelques jours, Laurent Wauquiez indiquait que l’aide apportée aux artisans-boulangers n’irait pas aux différentes Métropoles régionales tant que ces collectivités n’abondent pas au fonds d’urgence régional. 

Bruno Bernard, n’a d’ailleurs pas hésité à titiller le président de la Région Auvergne Rhône Alpes « Depuis décembre 2021, nous avons voté un plan de 500 000 euros d’aides à l’investissement, à raison de 7500 euros maximum par projet. Nous avons et allons aider des boulangers. Donc, si Laurent Wauquiez veut venir dans ce dispositif, il est le bienvenu ».

Capture decran 2023 01 23 a 11.53.15

« Le gouvernement ne nous donne pas les moyens d’aller au bout de la démarche » 

Interrogé sur la mise en place de nouveaux radars, Bruno Bernard d’un air agacé à rappeler le retard de livraison par l’Etat, empêchant de faire appliquer plus précisément la loi. Leurs arrivées sont programmées pour le second semestre 2024, soit deux ans et demi après la première date annoncée. 

La mobilité « verte » : un point majeur de cette année 

Le doublement du nombre de Free Velo’v dans la Métropole ainsi que l’inauguration des deux nouvelles stations du métro B, sera le gros projet de cette année 2023. Bruno Bernard a également évoqué au cours de son discours la mise en place de différents chantiers comme celui des tramways T6, T9 et T10 qui seront lancés durant l’année. 

En tout cas, le montant de l’investissement de la Métropole en 2023 sera de 750 millions d’€ pour soutenir l’économie locale.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *