#Charente #Emploi #Gironde #Hermes #NouvelleAquitaine #VieDesEntreprises #Gironde #NouvelleAquitaine
Robert FAGES
23 mars 2022 Dernière mise à jour le Mercredi 23 Mars 2022 à 09:03

Afin d'accompagner le succès des collections de maroquinerie-sellerie, Hermès confirme ses ambitions de croissance et poursuit le développement de ses capacités de production. Les futurs ateliers seront situés en Charente, sur la commune de L’Isle-d’

La Maison de luxe Hermès, spécialisée dans la conception, la fabrication et la vente de produits de luxe, va ouvrir deux manufactures en Nouvelle-Aquitaine.

La manufacture de L’Isle-d’Espagnac est destinée à rejoindre pôle des maroquineries du Sud-Ouest qui comprend celles de Nontron (Dordogne), de Montbron (Charente) et la ganterie-maroquinerie de Saint-Junien (Haute-Vienne), présentes sur le territoire depuis plus de 25 ans.

La nouvelle manufacture de Loupes constituera, avec la maroquinerie de Guyenne le pôle girondin d’Hermès qui deviendra le 8e pôle maroquinier du Groupe.

?id=VQ5gR8tPeonn59IYxWC8hEJFdCbd4cFp

?id=9R1OwUgpgp2tPBSFnaSoPkG7Hb6E0lRp

Le premier site sera inauguré en 2025, le second en 2026.

« Fortement attachée à construire des relations durables avec ses partenaires locaux, Hermès prépare son implantation à L’Isle-d’Espagnac avec le concours de l’Agence de développement et d’innovation de la Nouvelle-Aquitaine et la Communauté d’agglomération du Grand Angoulême. Pour le développement de ses nouveaux sites, Hermès s’appuie sur des partenariats avec Pôle emploi, le Rectorat de Poitiers, le Greta Poitou-Charentes agence d’Angoulême et le Greta CFA Aquitaine » souligne Axel Dumas, gérant d’Hermès International depuis 2013, membre de la 6eme génération qui poursuit :

« Dans un esprit de compagnonnage qui met au cœur la transmission des savoir-faire et la culture artisanale, le site de L’Isle-d’Espagnac bénéficiera de l’expertise des équipes des maroquineries de Nontron, de Montbron et de la ganterie-maroquinerie de Saint-Junien. Le site de Loupes bénéficiera quant à lui de la proximité des artisans expérimentés de la maroquinerie de Guyenne, implantée sur le territoire girondin depuis 2020 ».

Ajoutons que l’École Hermès des savoir-faire, Centre de formation d’apprentis agréé par l’Éducation nationale, se déploiera en septembre 2022 à Montbron et, début 2023, à la Maroquinerie de Guyenne.

L’École forme les apprentis à un métier durable fondé sur les savoir-faire maroquiniers d’excellence de la maison.

Depuis 2010, Hermès a ouvert neuf manufactures en France portant à plus de 4 300 le nombre d’artisans selliers-maroquiniers au sein du groupe.

Les manufactures de L’Isle-d’Espagnac et de Loupes constitueront les 23e et 24e ateliers de maroquineries d’Hermès. Maison familiale indépendante qui exerce seize métiers, Hermès s’attache à conserver l’essentiel de sa production en France au sein de ses 52 manufactures et sites de production tout en développant son réseau de plus de 300 magasins dans 45 pays.

Le Groupe emploie près de 17 600 personnes dans le monde, dont près de 11 000 en France, parmi lesquelles près de 6 000 artisans.

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.