#Agriculture #AgricultureBio #Agroalimentaire #AnalyseEconomique #CCIOccitanie #Economie #Occitanie #Occitanie
Denys Bédarride
2 décembre 2021 Dernière mise à jour le Jeudi 2 Décembre 2021 à 08:12

Avec plus de 165 000 emplois, l’agriculture et l’agroalimentaire constituent le premier secteur économique de la région Occitanie. Avec 3 489 135 hectares, l’Occitanie est la seconde région de France métropolitaine à avoir la plus grande surface agricole utilisée (SAU), soit 12,2 % de la SAU de France métropolitaine.

?id=sohcslCqdtAUYK3pV6R2O5npq4qmNPN7

Dans ce panorama global, les « grandes cultures » et les semences occupent un peu plus d’1 million d’hectares de la SAU régionale. Le terme de « grandes cultures » fait référence aux céréales (blé, maïs…), aux oléagineux (colza, tournesol…), aux protéagineux (soja, pois…) et autres cultures mécanisées à grande échelle.

Les grandes cultures sont concentrées dans les zones de plaines et de coteaux, voire de piémont. La Région Occitanie occupe le 1er rang national en termes de production de soja, et le 2e en ce qui concerne à la fois le tournesol et le blé dur.

La dynamique bio

Par ailleurs, la région est leader en grandes cultures bio avec quasiment 1/4 de la sole* nationale (et plus de la moitié pour la filière soja). Poursuivant un développement soutenu, la part des surfaces en bio dépasse désormais 12 % des surfaces en grandes cultures en Occitanie. Les collecteurs de la région Occitanie développent les filières de blé de qualité.

Les surfaces cultivées en blés atteignent 130 000 ha, soit 38 % des semis alors qu’ils ne représentent que 4 % de l’emblavement** au niveau national. La région bénéficie aussi d’une filière soja non OGM, source de valeur ajoutée, bien structurée autour des besoins en alimentation animale et humaine qui représente un tiers des surfaces françaises.

Céréales, deux ports pour l’export

Dans un document édité en décembre 2020, la Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DRAAF) d’Occitanie signalait « une campagne de semis bien engagée pour 2021 ».

La chambre régionale d’agriculture fait valoir pour sa part que « l’accès à la Méditerranée est un atout indéniable pour l’exportation de céréales et de tourteaux via les deux ports de Sète et Port-la-Nouvelle », et signale que le développement des grandes cultures est étroitement lié à leur exportation sur les marchés espagnols (maïs, blé tendre et blé dur) et maghrébin, italien, grec (blé dur), ainsi qu’à leur utilisation locale pour l’alimentation animale (maïs) ou la transformation (farine, huile…).

À retenir :

  • 3 489 135 ha de terres agricoles en Occitanie, dont 1 million en « grandes cultures »
  • 1er rang pour le soja, 2e pour le tournesol et le blé dur
  • 12 % des grandes cultures en bio
  • Source CCI Occitanie

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *