#AFPAOccitanie #Apprentissage #CreditAgricoleLanguedoc #DemandeursDEmploi #Emploi #EmploiFormation #Entreprises #Formation #Occitanie #PoleEmploi #Recrutement #RegionOccitanie #SalonTAF #Videos #Occitanie
redaction
10 mars 2022 Dernière mise à jour le Jeudi 10 Mars 2022 à 08:09

Organisés par la Région Occitanie, en partenariat avec Pôle Emploi, les Missions locales et les collectivités, ces salons TAF « Travail-Avenir-Formation » sont dédiés à l’emploi, à la formation et à l’orientation professionnelle. Et Montpellier compt

En 2019 avant la période Covid, 80.000 visiteurs se sont déplacés sur les salons.

Que ce soit pour rencontrer les quelque 1.230 organismes de formation et d’orientation ou bien pour postuler aux 21.000 offres de recrutement proposées par les 2.400 entreprises présentes « Toutes les entreprises nous disent qu’il est essentiel de venir sur ces salons TAF, confie Sandrine Cavoleau, directrice de l’agence Pôle Emploi de Montpellier-Mas de Grille. Et quand on est demandeur d’emploi, lycéen, ou en recherche de formation, c’est essentiel de venir faire un tour au TAF. »

Rien que sur Montpellier, le salon TAF (9-10 mars) réunit cette année 154 organismes de formation et structures d’orientation et plus de 460 entreprises qui proposeront près de 2 000 postes dans des secteurs variés. 

« Il y a des métiers passionnants, indique la directrice d’agence Pôle Emploi. Service à la personne, menuisiers, cuisiniers, etc. Il y a énormément de métiers à choisir où l’on peut trouver un peu de passion. »

?id=r2dPBYzX1gRNh3DcBGu4GOHOtKfzYoMq

Sans compter les animations et démonstrations de métiers, les temps d’échange avec des professionnels de la formation, de l’orientation et de la création d’entreprise mais aussi de nombreux postes à découvrir sur place.  Notamment dans le secteur de la banque.

« Nous essayons de recruter un nombre important de conseillers en assurance et de chargés de clientèle pour le réseau commercial sur les quatre départements : Aude, Hérault, Gard, Lozère, énumère Thierry Bermond, responsable Handicap Emploi au Crédit Agricole du Languedoc. Mais on a actuellement aussi beaucoup de demandes de stage longue durée sur des formations Master et autres. »

 

De plus en plus prisées, les offres de formation plaisent par leur caractère multiple, comme en témoigne ce représentant de l’Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes AFPA.

« Ces salons nous permettent de fiabiliser le recrutement sur nos offres de formation,  se réjouit Laurent Cueille, directeur du centre AFPA de Montpellier/St-Jean-de-Védas. On a des formations sur les métiers du numérique, sur le pôle automobile, les métiers de gestion, etc. »

Même chose pour cette institution des métiers manuels. « On forme du CAP à la licence, avec plusieurs parcours au sein des Compagnons du Devoir, indique Abdel Karfane, conseiller en formation aux Compagnons. On peut être jeune apprenti de 15 ans, on peut avoir déjà un diplôme ou être en reconversion professionnelle et venir faire sa formation. »

?id=3bnVobz6deCabtfPlH5kzbDwb1ux7x55

La reconversion professionnelle, c’est justement ce que souhaite ce demandeur d’emploi auprès du stand des entreprises en BTP.

« J’ai vu que c’était une opportunité, affirme Rachid, 38 ans, auparavant intérimaire dans le secteur de l’énergie. J’ai déposé 5-6 CV ce matin avec quelques entretiens prévus mais normalement ça devrait le faire, il n’y a pas de raison ! ».

Même combat pour cette jeune femme de 26 ans, dont dix dans la restauration. « Avec le Covid, j’ai eu pas mal de problèmes à trouver du travail, déplore Gaïa. Mais j’ai un essai prévu dans quelques jours ; il y a de quoi faire dans l’hôtellerie-restauration ! »

Et puis il y a Amandine, 23 ans, qui recherche, elle, un contrat en alternance d’ici septembre. « J’espère vraiment être recontactée sous peu, confie-t-elle. J’aimerais être embauchée en tant que chef de projet digital et pourquoi pas continuer dans une entreprise sur Montpellier par la suite. »

 

« Avec les TAF, la Région répond au besoin d’accompagnement et d’orientation de toutes et de tous, en particulier des jeunes, et au besoin en recrutement des entreprises, conclue la présidente de Région Carole Delga. C’est aussi l’objectif du « Pacte pour l’Embauche » que nous lançons le 24 mars : un ensemble de 50 solutions opérationnelles à destination des demandeurs et demandeuses d’emploi, mais aussi des employeurs et employeuses, pour lever les freins à l’emploi. »

?id=VJWtmhddXdNznsBt2OAXZL5xCP24nzQB

Où et quand retrouver vos salons TAF ?

  • Les 16 et 17 mars à Toulouse, Haute-Garonne (31)
  • Le 16 mars à Rodez, Aveyron (12)
  • Les 22 et 23 mars à Nîmes, Gard (30)
  • Le 24 mars à Perpignan, Pyrénées-Orientales (66)
  • Le 24 mars à Cahors, Lot (46)
  • Le 31 mars à Mende, Lozère (48)
  • Le 31 mars à Saint-Gaudens, Haute-Garonne (31)
  • Le 6 avril à Carcassonne, Aude (11)
  • Le 6 avril à Auch, Gers (32)
  • Le 14 avril à Montauban, Tarn-et-Garonne (82)
  • Le 14 avril à Saverdun, Ariège (09)
  • Le 20 avril à Tarbes, Hautes-Pyrénées (65)
  • Le 28 avril à Alès, Gard (30)
  • Le 12 mai à Figeac, Lot (46)

 

Plus d’informations sur le site de la Région : www.laregion.fr/TAF

?id=AYs0f4poxHuJZTBPy1mVDA4TQ1OebxLi

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *