#Afpa #AFPAOccitanie #AFPAPACA #Formation #FormationProfessionnelle #InfosNationales #Videos #InfosNationales
superadmin
5 février 2020 Dernière mise à jour le Mercredi 5 Février 2020 à 21:38

A l’occasion de l’inauguration du dispositif Eloce en simultané à Toulouse et Montpellier, Ecomnews a pu réaliser une interview exclusive de Pascale D’Artois, la Directrice générale de l’Afpa.

 

En 2018, l’Afpa a engagé un plan de transformation qui se terminera en 2021. « L’objectif est d’atteindre l’équilibre financier qui nous permettra de retrouver notre liberté d’agir » explique Pascale D’Artois, directrice générale de l’Afpa.

Pour répondre aux besoins des territoires, l’Afpa développe des nouvelles offres de formations. « Cela signifie que nous devons fermer les formations qui ne sont plus achetées. Par exemple, nous avions beaucoup de plateaux techniques sur le bâtiment qui étaient la commande d’après-guerre, mais qui ne sont plus achetés aujourd’hui » assure la directrice.

?id=OzaUbj8iciyzKObVXk0f65pRvELu8736

L’Afpa doit donc renouveler son offre et l’adapter aux besoins des entreprises. Avec 200 sites répartis sur tout le territoire, l’Afpa a un maillage important que ce soit dans les grandes villes ou les secteurs plus ruraux.

« La structure économique de l’Afpa qui est assez lourde nous oblige aujourd’hui à avoir des plateaux techniques plus mobiles en fonction des besoins de chaque territoire ».

« Nous n’essayons pas de nous développer partout, de remplir tous les champs et tous les secteurs, nous sommes plutôt sur de la collaboration et du partenariat avec d’autres acteurs ».

Chaque année, l’Afpa forme 140 000 personnes, 75 000 demandeurs d’emploi et 65 000 salariés.

?id=bI9xsUJNtLEcvjvsXYCyLRlnyyfWTbmm

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *