shoes2
#Actualite #BuzzNews #Economie #Environnement #NouvelleAquitaine #Textile #TransitionEcologique #NouvelleAquitaine #PyreneesAtlantiques
Fiona Urbain
17 septembre 2022 Dernière mise à jour le Samedi 17 Septembre 2022 à 09:10

ZALANDO, DECATHLON, GROUPE ERAM et REVALOREM unissent leur force pour accélérer la circularité de l’industrie de la chaussure. Les 4 acteurs démarrent au CETIA le premier programme européen d’innovation sur la recyclabilité des semelles, avec le soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine.

Un million d’€ pour rendre possible le recyclage des semelles

6 mois après sa création en Nouvelle-Aquitaine, le CETIA, lance le programme RESHOES. Le centre technologique dédié à la recyclabilité des articles textiles et cuirs réussit le pari de réunir un collectif d’acteurs majeurs de la chaussure dans un programme d’innovation sur la circularité.

L’enjeu est de taille : la chaussure, en France, représente 8% des volumes de Textiles d’habillement, Linge de maison et Chaussures  mis sur le marché, soit 224 millions de paires.

En grande partie broyées faute de technologies de pointe qui permettent d’extraire les semelles de la tige, les chaussures en fin de vie ne bénéficient pas de filière de recyclage dédiée qui permet de traiter un volume à la hauteur du marché.

Le CETIA, ZALANDO, DECATHLON, GROUPE ERAM, REVALOREM et la Région Nouvelle-Aquitaine investissent 1 M€ pour mettre un coup d’accélérateur à sa création en levant les principaux verrous technologiques. Le programme est ouvert aux marques et aux industriels désireux de rejoindre ce mouvement en faveur de l’innovation pour l’économie circulaire.

shoes

Pilote industriel de 1000 semelles par jour

Le programme de transfert de technologies RESHOES inaugurera en mars 2023 la première ligne 100% automatisée : de la détection des matières à l’arrachage des semelles, puis le tri et la préparation des matériaux qui vont composer des gisements prêts à recycler. 1000 chaussures et semelles seront traitées chaque jour sur le pilote industriel, pour tester la faisabilité du processus développé par le CETIA avant son déploiement à grande échelle.

Les équipements de RESHOES sont entièrement fabriqués en France, avec l’association des compétences en Vision, en traitement d’image et en automatisation du CETIA, associé au constructeur de machines spéciales SEMSO. Ils adresseront tous les types de chaussures (luxe, ville, sport) et d’assemblage (semelles collées, assemblées et cousues).

« La chaussure est le parent pauvre du recyclage en Europe, parce que les barrières techniques sont très complexes à franchir. C’est une grande nouvelle que des acteurs aussi emblématiques travaillent main dans la main pour lever les verrous technologiques et ainsi transformer leur industrie. C’est une fierté pour nous d’avoir pu les réunir dans RESHOES », se félicite Chloé Salmon Legagneur, Directrice du CETIA qui « lance aujourd’hui un appel à toutes les marques et industriels pour rejoindre ce mouvement et renforcer ses capacités d’innovation au profit de transition durable de la filière ».

A propos du CETIA

Le CETIA est la première plateforme d’innovation dédiée au tri et au démantèlement automatisés des articles textiles et chaussures en fin de vie ou invendus. Créé en 2021 par l’école d’ingénieurs ESTIA et le CETI, le CETIA est né de leur ambition d’accélérer le développement d’une filière de recyclage textile to textile compétitive en Europe.

Le CETIA accompagne les marques, les collecteurs-trieurs et les transformateurs de matières dans leur programme d’innovation : en mettant au points les technologies avancées d’automatisation des process, en démontrant leur efficacité et leur performance, puis en démocratisant leur accès auprès des industriels, en leur transférant les solutions techniques.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.