#CaroleDelga #Economie #HauteGaronne #Montagne #Occitanie #RegionOccitanie #Thermalisme #Tourisme #HauteGaronne #Occitanie
superadmin
21 juillet 2022 Dernière mise à jour le Jeudi 21 Juillet 2022 à 14:07

Les Thermes de Bagnères-de-Luchon ont entamé l’année 2022 sous le signe du renouveau avec un vaste projet de réhabilitation et de restructuration du centre thermal mais aussi d’une extension du centre thermoludique avec création d’un spa. Cette réali

?id=bnvEO27BAy1XMXlsp24DTV5bcUXm8aBo

Arenadour, le concepteur du projet assurera l’exploitation du site à compter du 1er janvier 2023. Le concessionnaire a signé un accord avec l’ARAC Occitanie et la Banque des Territoires qui sont chargés de la construction et du financement du programme d’investissements.

La métamorphose du centre thermal s’opérera sur deux ans, en 2022 et 2023, sans que les curistes fidèles à Luchon ne soient gênés. Les travaux ont démarré en juin.

Si les façades des bâtiments historiques ne sont pas touchées, les travaux se concentrent sur une restructuration des espaces intérieurs. Cette réappropriation vise à rendre le parcours de soins des cures thermales cohérent, confortable et fluide. Elle s’accompagne d’une rénovation des cabines de soins rhumatologie et voies respiratoires et de leurs équipements.

La partie la plus visible du projet sera la réalisation de l’extension de l’espace thermoludique qui se veut un miroir du vaporarium actuel. Ce projet ambitieux s’inscrit dans une dynamisation globale du territoire.

Dès 2022, il verra notamment la mise en service de l’ascenseur valléen qui reliera Luchon à la station de ski Superbagnères en seulement six minutes.

Cette liaison devrait séduire les amateurs de ski et de sports outdoor qui pourront « récupérer » dans les eaux chaudes et les grottes naturelles du nouveau centre de bien-être de Luchon à compter de juillet 2023.

?id=vTt2roxQr7qzo8uw4uI2bS4NOlJtGLB3

Arenadour poursuit sa stratégie de développement en France

Après la concrétisation du projet des thermes des Fumades en 2019 et du Pôle Thermal d’Amnéville en 2021, la signature de la concession des Thermes de Bagnères-de-Luchon en 2022 confirme qu’Arenadour poursuit sa stratégie de développement en France. Il se fonde sur la coproduction avec les équipes thermales en place ainsi que les différentes collectivités territoriales.

« Je suis fière du travail que nous avons accompli avec le groupe Arenadour et la Banque des Territoires pour l’obtention de la délégation de service public, aboutissant à la création de ce consortium. Grâce à ce partenariat public/privé, un nouvel avenir est offert aux thermes de Luchon. La Région contribue à hauteur de 2,9 M€ aux travaux de réhabilitation des thermes et à l’agrandissement de l’espace bien-être. Ces travaux visent à optimiser le potentiel de la station thermale de Luchon. Ils vont aussi participer à l’attractivité et au développement touristique de la destination luchonnaise et créer de l’emploi sur le territoire » a expliqué Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie.

L’Occitanie est la première région thermale de France, et le thermalisme représente un pan important de l’économie locale. Pour soutenir la modernisation, la relance, le développement et la promotion du thermalisme sur le territoire, la Région a lancé en 2020 un plan de 40 M€ pour la relance et la transformation de la filière.

Grâce à ce plan, la Région a pu accompagner le développement de la station thermale et touristique d’Allègre-les-Fumades (3,1 M€) ou la modernisation et l’extension du complexe thermoludique Rio Sensoria à Saint-Lary (623 000 €).

 

 

 

 

 

 

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.