Ecomnews - Adds
Alès : Le Centre hospitalier « muscle « son offre de soins pour lutter contre les insuffisances cardiaques
Par Denys Bédarride publié le 13 OCT 2021 à 09:55
L’hôpital d’Alès a ouvert en septembre une nouvelle activité de soins de suite et de réadaptation pour les adultes souffrant d’insuffisance cardiaque.

L’activité de cardiologie au centre hospitalier Alès-Cévennes représente près de 10 500 consultations et 4 500 patients pris en charge par an.

Afin de compléter l’offre en cardiologie sur le bassin alésien, l’établissement de soins a ouvert en septembre une activité de soins de suite et de réadaptation (SSR) dans les anciens locaux de la psychiatrie, entièrement rénovés pour l’occasion.

« Nous pouvons accueillir jusqu’à 15 patients accompagnés en ambulatoire et nous disposons de 5 lits pour les personnes venant de loin », présente le docteur Florent Broussous, cardiologue.

À la différence des personnes victimes d’accident vasculaire cérébral qui dépendent des services neurologiques, l’unité de SSR Cardiologie travaille sur l’insuffisance cardiaque, l’un des problèmes majeurs de santé publique en France, comme dans de nombreux pays occidentaux.

« Avec l’âge, si l’on ne fait plus d’activité physique, on se met en danger et la qualité de vie se dégrade. Le profil des patients peut varier de 30 à 80ans. il peut même s’agir parfois d’anciens sportifs de haut niveau », développe Florent Broussous.

La SSR Cardiologie concerne les patients en “phase 2”, c’est-à-dire entre l’hospitalisation et le retour à domicile.

« L’objectif est de réadapter le muscle cardiaque à l’effort après une hospitalisation. La prise en charge comprend également un accompagnement pour des pathologies liées à des problèmes de tabagisme, d’alimentation, des troubles psychologiques, etc. ».

La SSR Cardiologie peut accueillir jusqu’à 250 patients du bassin alésien par an. Le service comprend notamment une salle de sport de 200 m2 équipée de matériel médicalisé spécifique (tapis de marche, vélos elliptiques, rameurs).

Dans une journée type, la matinée est consacrée aux exercices physiques, tandis que l’après-midi est réservée à des ateliers adaptés aux pathologies de chacun (cuisine, tabagisme, psychologie, sophrologie).

L’ouverture du service a nécessité la création de six postes : 1 cardiologue, 2 infirmières, 1 masseur-kinésithérapeute, 2 éducateurs d’activités physiques adaptées. Diététicien, ergothérapeute, psychologue et assistante sociale interviennent également dans l’unité.

Les patients peuvent aussi bénéficier des locaux et des activités déjà existants tout à côté de l’association “Club Cœur Santé”.

Enfin, un parcours de santé boisé de six hectares sera prochainement aménagé au-dessus de l’hôpital pour compléter le programme de remise en forme des patients.

Plus d’info sur www.ch-ales.fr

Ecomnews - Adds