Ecomnews - Adds
Charles Ange Ginésy, Président du Département des Alpes-Maritimes : " Notre mobilisation est très importante et surtout elle doit continuer "
Par Sanya Maignal publié le 23 AVR 2020 à 10:14
14 millions d'euros pour les entreprises, aides aux familles, plus de 6 millions de masques, un projet santé spécial COVID19... Le Département des Alpes-Maritimes fait tout afin que la crise sanitaire se passe du mieux possible et qu'à la fin du confinement la vie et l'économie puissent, en respectant tous les gestes barrière, reprendre rapidement.

Le Conseil départemental des Alpes Maritimes a rapidement, après l'annonce des mesures de confinement, constitué un fonds départemental de 5 millions d'euros pour aider les TPE, PME, commerçants.

Les communautés d'agglos et la Métropole de Nice ont contribué également à ce fonds avec au total 3 millions d'euros. A ce jour, sur les 8 millions d'euros plus de 4 millions ont été accordés à quelques 450 entreprises en difficulté.

La Région a récemment accordé, pour sa part, une enveloppe 2,16 millions.

« En tout l'enveloppe sera de 14 millions d'euros, précise Charles Ange Ginésy, Président du Conseil départemental des Alpes Maritimes. Je pense que ce montant-là sera insuffisant, il y a encore 1400 demandes à instruire et l'économie azuréenne commence à souffrir. On doit continuer la mobilisation avec la CCI, la fédération des hôteliers et l'UPE06. Il faut trouver des solutions pour permettre à l'économie de pouvoir redémarrer le plus facilement et surtout le plus rapidement possible dès la fin du confinement. »

?id=r3HoslZgbfGVo86nF1aH45rNeRSKOpk6

Le tourisme en grande souffrance

De nombreux grands événements qui ont habituellement lieu en mai et juin entre Théoul-sur-Mer et Mandelieu sont annulés, le tourisme et l'économie départementale seront sérieusement touchés.

Lors de la dernière séance plénière (en visioconférence), les conseillers départementaux ont voté une enveloppe de 300.000 € au profit du Comité Régional du Tourisme. Cette somme doit compléter un dispositif déjà mis en place de 2 millions d'euros destiné à une meilleure communication et commercialisation de la destination.

« Il faut que nous puissions compenser ce qui peut être compensé en sachant que ce qui est perdu ne se rattrape jamais en matière d'économie touristique, explique le Président du Département. Pour nous, l'essentiel c'est de pouvoir sauver cette notoriété et proposer aux Français, qui ne pourront pas partir en vacances à l'étranger, de profiter des destinations nationales. »

?id=V4TcxxtLdfe4xE2UT5Wrbh1oXLkdfOTM

Appel à Projets santé exceptionnel dédié à la recherche COVID 19

Depuis 2005, le Département des Alpes-Maritimes soutient l’excellence de la recherche dans le domaine de la santé, favorise l’achat d’équipements de pointe et développe des projets innovants portés par des chercheurs, médecins et associations locales.

Cette année, le Département lance un appel à projet santé spécial anti-COVID19. « Nous souhaitons inviter tous les chercheurs, scientifiques, le milieu médical à produire des solutions innovantes pour combattre le coronavirus, annonce Charles-Ange Ginésy. Nous avons prévu 1,6 million d'euros pour soutenir ces projets et j'espère avoir des résultats qui seront profitables à tout le monde. »

Le Conseil départemental a également envoyé une aide de 100.000€ à l'Institut Pasteur à Lille et s'est mobilisé auprès des chercheurs du CHU de Nice.

Dans le cadre de son plan Santé 06, la collectivité soutient également les professionnels de santé libéraux. Les praticiens disposant d’un cabinet ouvert se verront remboursés les achats de matériel de protection et de nouveaux équipements jusqu'à 1000€.

Aussi, une prime a été votée pour les étudiants en formations médicales, paramédicales, maïeutiques, médico-sociales, sociales et pour les élèves directeurs en formation des établissements sociaux et médicaux sociaux

?id=1jhGuPvwP3l59AYnjvotyFXY9ufcFP4Z

Cinq millions de masques commandées

L'important stock de masques chirurgicaux et FFP2 a permis au Conseil départemental d' intervenir, dès le début de la crise, auprès du CHU et les autres hôpitaux du département, auprès de la police, pompiers, personnes sensibles, EHPAD et a pu équiper l'ensemble des agents travaillant dans les maisons de solidarité, pour les soins à domicile.

Des commandes massives ont été passées. Plus d'un million de masques ont été reçues mi-avril « pour que tous les actifs qui font partie de ce plan de confinement puissent continuer à assurer le commerce alimentaire, l'entretien des routes, le service des ordures ménagères... tous ceux qui avec des forces de police nous facilitent la vie en confinement et nous apportent un peu de confort », ajoute le Président en précisant qu'encore plus de 5 millions de masques en commande ne tarderont à arriver sur le sol azuréen.

?id=Nfa5md1s4MPrwnor8U8UIBxN869MW627

Aides aux familles

Le problème de garde d'enfants s'est posé à de nombreux parents qui devaient continuer à travailler. Ces parents-là sont accompagnées par le Département avec 200€ pour faire face à de nouvelles difficultés de garde.

Et enfin afin que la continuité pédagogique puisse fonctionner correctement pour tous les collégiens, le Département a distribué 6000 tablettes aux élèves n'ayant pas d'outils numériques à la maison.

« Ce qui se passe aujourd'hui nous dit que nous devons reconsidérer nos modes de production, notre manière de vivre. Il y a des changements dans le monde, on voit bien que la Terre ne supporte plus d'être consommée à outrance comme nous l'avons fait jusqu'à maintenant. Il faut changer de paradigme », conclut Charles-Ange Ginésy.

?id=9Wm0OlXc8zv2hjpGv5F0ULM5P4XNHf01

Ecomnews - Adds