Ecomnews - Adds
Alpes-Maritimes : La Région Sud attribue deux contrats majeurs à Kéolis
Par Robert Fages publié le 01 OCT 2021 à 10:03
Au sein du réseau de transport régional routier Zou, Keolis va desservir un bassin de près de 740 000 habitants, le long du littoral et dans l’arrière-pays grassois, ainsi que plusieurs pôles d’activités économiques et touristiques, tels que l’aéroport international Nice-Côte d’Azur et le technopôle de Sophia-Antipolis, où sont implantées plus de 2 500 entreprises. Est également prévue la conversion à l’électrique du site principal de Keolis Alpes-Maritimes à Antibes.

La Région Sud, autorité organisatrice de mobilité pour le transport interurbain, a attribué à Keolis Alpes-Maritimes la délégation de service public de deux lots du réseau de transport régional routier Zou pour une durée de huit ans, à partir du 1er janvier 2022.

Précédemment exploitant d’une partie de ces deux lots, Keolis sera désormais en charge de leur exploitation et de leur maintenance en intégralité. La flotte totale de ces lots s’élève à 120 véhicules, bus et cars, dont certains à double étage.

Articulés autour de 17 lignes, ces deux lots du réseau permettent de relier les principales villes du territoire maralpin (Cannes, Nice, Grasse et Antibes) et de desservir un bassin de près de 740 000 habitants, le long du littoral et dans l’arrière-pays grassois, ainsi que plusieurs pôles d’activités économiques et touristiques, tels que l’aéroport international Nice-Côte d’Azur et le technopôle de Sophia-Antipolis, où sont implantées plus de 2 500 entreprises.

« Afin de proposer une offre de mobilité mieux adaptée à l’évolution des modes de vie des habitants et des visiteurs du département et de réduire le recours à la voiture, plusieurs améliorations seront apportées, telles qu’une augmentation de la fréquence des lignes, une meilleure complémentarité avec les réseaux TER et urbains, la création d’offre le week-end sur certains axes » précise Annelise Avril, directrice marketing, innovation nouvelles mobilités chez Keolis qui ajoute :

« Dans le cadre de ce nouveau contrat, Keolis mettra en œuvre plusieurs actions afin de parvenir à l’objectif d’augmentation de la fréquentation du réseau de 30% avec 7 millions de voyages annuels : la mutualisation des agences du réseau avec celles de la SNCF dans les pôles d’échanges multimodaux de Cannes et de Grasse ; la création d’une agence mobile parcourant le territoire pour faciliter l’achat de titres et la diffusion d’informations auprès des voyageurs et des habitants ; le déploiement d’outils d’information en temps réel sur l’état du réseau ; la refonte de l’information voyageurs ; une présence digitale renforcée ».

Renaud Muselier, président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, entend promouvoir une mobilité significativement plus durable au sein du territoire régional, conformément à sa volonté d’inscrire l’environnement et l’urgence climatique parmi les priorités de son plan climat régional « Gardons une COP d’avance », dont l’objectif est de réduire de 25 % les émissions de gaz à effet de serre issus des transports et d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050.

Annelise Avril souligne : « Désireux d’accompagner la Région Sud dans cette ambition, Keolis s’engage à déployer, d’ici juillet 2023, une flotte de véhicules exclusivement électriques composée de bus Heuliez et de cars Yutong et BYD à double étage, ce qui constituera une première en France. Par ailleurs, le Groupe assurera le financement de l’intégralité de l’investissement en matériel roulant et en infrastructures de rechargement, la conversion à l’électrique de deux dépôts, dont le site principal de Keolis Alpes-Maritimes à Antibes, et visera la certification ISO 14001 de l’ensemble des activités de Keolis Alpes-Maritimes ».

L’attribution de ces contrats permet à Keolis de renforcer significativement sa présence dans la région où le Groupe exploite notamment les réseaux de transport des Agglomérations d’Aix-en-Provence, de Menton et d’Antibes/Sophia-Antipolis.

Ecomnews - Adds