Ecomnews - Adds
Ardèche : Le manque de personnel saisonnier pourrait mettre à mal le secteur du tourisme cet été
Par Noémie Bouisset publié le 23 JUIN 2021 à 09:34
En Ardèche, les professionnels du tourisme peinent à recruter des saisonniers qualifiés pour la saison estivale 2021. Un manque d'effectif pourrait impacter les résultats de la saison, dans un contexte de relance économique où le secteur s'attend à une forte demande et affluence pour la saison estivale 2021.

Le secteur touristique du département de l’Ardèche subit une pénurie de saisonniers à recruter dans le cadre de la saison estivale imminente. Certains professionnels envisagent même de réduire leur offre.



Il faut savoir que l’Auvergne-Rhône-Alpes est la deuxième région économique en France, et son économie repose principalement sur le secteur touristique.

En Ardèche, le secteur touristique représente environ 670 millions d’euros pendant une année hors-covid, telle que 2019. Le département est aussi le premier hors-littoral en termes de capacité d’hébergement en hôtellerie de plein air. Chaque année, cinq à 6 000 saisonniers sont recrutés dans le département.

Bien que la saison s’annonce bien, avec notamment une volonté des français de voyager dans l’hexagone pendant leurs vacances d’été, le manque de candidatures pour les emplois saisonniers risque de pénaliser le secteur.

Dans le contexte de la reprise d’activité économique, cet été sera d’autant plus important pour les professionnels du tourisme.

Le site de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, « nos talents nos emplois », enregistre actuellement environ 2 000 offres de « jobs d’été » dans la région, dont seulement une dizaine à pourvoir dans le département de l’Ardèche. Le site de recherche d’emploi Indeed en répertorie une centaine.

Si les candidats se font de plus en plus rares, les professionnels du secteur pourraient réduire encore plus leurs intentions de recrutement, impactant les résultats de la saison.

Avec l’ouverture des stations de montagne cet été, certains établissements pourraient garder leur personnel de la saison hivernale. Pour les autres domaines du tourisme, il n’est pas trop tard pour postuler, vu la demande déjà anticipée pour cet été.

Ecomnews - Adds