Ecomnews - Adds
Arles : Comment soutenir les commerçants du centre ancien ?
Par Fiona Urbain publié le 16 MARS 2021 à 09:10
En octobre 2020, L’Agglomération Arles Crau Camargue Montagnette a relancé pour la 2ème fois sur le territoire le FISAC (Fond d’intervention pour le maintien et le développement des services, de l'artisanat et du commerce), dispositif d’aides financières pour venir en aide aux commerçants et artisans. Quel bilan pour les commerces de centre-ville ? Reportage !

Le FISAC (Fond d’intervention pour le maintien et le développement des services, de l'artisanat et du commerce) est un dispositif d’aide créé par l’État, et animé par la communauté d’agglomération ACCM et ses partenaires (communes, associations de commerçants, chambres consulaires).

Les commerçants du secteur d’Arles centre ancien ont été les premiers bénéficiaires du FISAC, suivis par les commerçants de Tarascon et des communes de Boulbon, Saint Pierre de Mézoargues et Saint Martin de Crau.

Pour le secteur du centre ancien d’Arles, la totalité de l’enveloppe budgétaire de 287 012 € (financée pour environ 1/3 par l’Etat, 1/3 par ACCM et 1/3 par la Ville d’Arles) a été attribuée, permettant ainsi à 49 commerces de bénéficier d’une aide financière d’un montant moyen de 5 857,39 €.

?id=mkwl1Rlemt7qfUulzzl0yPA4uJpomvpd

Pour le vice-président ACCM en charge du développement économique, Jean-Michel Jalabert « Le succès de cette opération révèle d’une part le bon fonctionnement du partenariat institutionnel sur notre territoire qui a permis de couvrir dans un délai court la demande des commerçants, et d’autre part la volonté des entreprises de continuer à investir dans leur commerce et miser sur une reprise prochaine de leur activité. »

Une aide bienvenue dans une période difficile

Pour Thierry Puech, propriétaire de la boutique Vicenette : « Cette aide est vraiment bienvenue, cela nous pousse à faire des travaux qu’on n’aurait pas forcément fait en cette période où on a toujours peur du lendemain. Mais on ne baisse pas les bras et on se prépare pour la reprise. »

« Dans le cadre de l’ouverture de notre boutique, le FISAC nous a permis d’investir dans du beau mobilier et de faire travailler des artisans locaux » explique Julie Faivre-Duboz, fondatrice d’Alyscamps, marque de cosmétiques.

Ecomnews - Adds