Ecomnews - Adds
Alpes-Maritimes : Le Pôle Innovation, une vitrine pour Sophia-Antipolis et un geste fort en faveur de l'innovation !
Par Sanya Maignal publié le 03 FEVR 2022 à 09:42
Imaginé il y a des années par Charles Ginésy, alors Président du département, le Pôle Innovation verra le jour fin 2024. Une vitrine de Sophia-Antipolis, un lieu d'accueil des start-up, ce pôle sera également un outil de valorisation du travail accompli par les acteurs de l'intelligence artificielle sur le territoire. Interview de Charles-Anges Ginésy Président du Département des Alpes-Maritimes et de Jean Leonetti, Président de la Communauté d'Agglomération Sophia Antipolis.

En gestation depuis plusieurs années, ce projet emblématique de la communauté d'agglomération Sophia-Antipolis est enfin mis en route ! Les terrains, à deux pas de Sophi@Tech et Inria, jusqu'à maintenant propriété du Département acquis par le Syndicat mixte Sophia Antipolis (SYMISA), les financements assurés, le projet est lancé.

?id=XmlWbZJHwQZ0PtgQGwnam8VvbKKtjg4x

9500 m2 entièrement dédiés à l'innovation

Sur ces territoires où les universitaires, académiciens, chercheurs, entreprises et jeunes pousses se côtoient et font avancer et prospérer la recherche et l'innovation, un pôle d'innovation facilitera l'émulation.

« Le Pôle Innovation aura plusieurs vocations, explique Jean Leonetti, Président de la Communauté d’agglomération Sophia-Antipolis, Maire d’Antibes. La première, c'est de permettre aux chercheurs de mettre en application et de créer une chaîne de l'innovation forte pour créer des entreprises. Ce sera aussi un espace pédagogique pour montrer l'innovation du 21e siècle. L'innovation dans le domaine de l'intelligence artificielle. Cela sera une sorte de Palais de la Découverte de l'innovation de l'intelligence artificielle. »

Pour le Département des Alpes-Maritimes, ancien propriétaire des ces terrains, ce projet est important à double titre.

« Il s'agit de la continuité de la construction de Sophia-Antipolis dans laquelle Charles Ginésy, Président du département à l’époque était impliqué aux côtés de Pierre Laffitte. L’importance est également par rapport à la politique SmartDeal qui s’appuie aujourd'hui sur Sophia-Antipolis.

Dans le cadre du Pôle Innovation, le Département continuera à assurer la formation des jeunes et la création de cet écosystème nécessaire à la reconnaissance du département des Alpes-Maritimes comme étant un pôle d'attractivité numérique »

?id=hrMiCa5FvTvcka2ORiaMfn0CPZz37aIh

Un projet, trois objectifs, cinq usages

Le premier objectif de ce projet est de consolider un outil d'accompagnement à la création et au développement d'entreprises innovantes. Le pôle innovation sera une vitrine destinée à rassembler les acteurs de l'écosystème sophipolitain. Le troisième objectif est d'affirmer l'attractivité et la compétitivité du territoire par sa mise en visibilité, l'activation de ses ressources et l'ancrage de son écosystème d'innovation.

À la fois un lieu d'échange, un showroom et un lieu où nombre d’événements seront organisés, le Pôle Innovation sera ouvert aux formations supérieures et académiques et aura un rôle à jouer dans l’accueil, la création et le développement des entreprises.

?id=KeEzFdFftyEFZ7sWGGa5zwsnY4JX8GnR

Un projet pour un coût estimé de 25 à 30 millions d'€

7,3 millions d'€ viennent de la Région et autant de l’État. Le reste viendra des économies du SYMISA. L'appel d'offres a déjà été lancé et dix groupements ont déjà répondu. Cinq d'entre eux seront retenus dans les jours qui viennent et le lauréat devrait être annoncé à l'été sur des critères d'architecture (le bâtiment se doit d'être emblématique), d'éco-qualité…et de prix.

Le dépôt du permis de construire sera effectué au 3e trimestre 2022, son obtention est attendue au 1er trimestre 2023 pour une livraison du bâtiment fin 2024.

Ecomnews - Adds