Ecomnews - Adds
Barcelone : les motos les plus polluantes soumises à restrictions
Par Rédaction publié le 16 AVR 2018 à 11:55
Si un déplacement sur deux se fait en deux roues à Barcelone, les autorités ont décidés de lutter contre la pollution. Après les voitures c’est au tour des deux roues les plus polluants de rentrer dans le collimateur de la mairie de Barcelone.

A partir de décembre 2018, les restrictions visant les automobiles pourront viser désormais aussi les cyclomoteurs. Ainsi de 7h à 20h, ces derniers pourraient s’ils sont considérés comme trop pollueurs se voir interdit de circulation pendant les périodes de pic de pollution.

Selon la Direction Générale de la Circulation (DGT), 40% des deux roues pourraient être considérés comme polluant. L’institution a mis en place un système de vignette permettant d’échelonner le niveau de pollution de chaque véhicule en fonction. Si elle n’est pas obligatoire, l’étiquette qui coûte 5 euros, permet de ne pas être arrêté par la Guardia Urbana lors d’un pic de pollution.

D’après la DGT, seul 1% des véhicules seraient dans la catégorie « zéro émission » et 19% dans la catégorie B c’est à dire moyennement polluant. Rappelons que chaque année l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) alerte sur le niveau de pollution de la capitale Catalane. Si la mesure n’est a priori pas populaire, pour la municipalité, il s’agit d’un énorme effort consenti dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Selon le recensement de 2016, Barcelone serait une des capitales Européennes possédant le plus de deux roues au vue du nombre d’habitants. En effet 223 671 motos avaient été identifiées avec 57 037 cyclomoteurs par les agents municipaux du recensement.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Catalogne :

Ecomnews - Adds