Ecomnews - Adds
Reportage au coeur de la Verrerie de Biot, l'entreprise la plus visitée de France
Par Sanya Maignal publié le 20 AOÛT 2020 à 09:19
Le concept des entreprises "à visiter" à été inventé à Biot, dans les Alpes Maritimes. En 1958 avec la création de la Verrerie de Biot et l'ouverture de ses ateliers au public un nouveau concept est né et le public est désormais le témoin de la production industrielle.

Avec 580 000 visiteurs* accueillis chaque année, la Verrerie de Biot est l'entreprise la plus visitée de France. Un palmarès qui ne surprend pas Anne Lechaczynski, gérante de la Verrerie de Biot :

"Nous avons inventé le tourisme industriel, précise-t-elle. Depuis le premier jour en 1958 la Verrerie est ouverte au public de plus nous avons la chance d'être sur la Côte d'Azur pays du tourisme !"

Mariage de la bulle et de la couleur

Et même si les touristes ne se bousculent pas cette année, les verriers continuent à travailler sous l’œil curieux, admiratif et bienveillant des visiteurs. L'atelier de production - et non pas de démonstration - est ouvert au public qui peut admirer la création de A à Z, la naissance d'un verre, vase, plat, photophore ou autre carafe.

Le verre en fusion qui sort des fours et qui est travaillé avec passion, malgré le public qui les observe, malgré les temps et températures qui sont à respecter, les neuf verriers gardent leur calme, leurs gestes sont précis et beaux... On dirait de la danse... danse avec le verre.

Voilà ce qui fascine le petit Alexandre, Maximilien ou de nombreux enfants qui sont capables de rester et ne pas bouger 10, 15, 20 ... et pourquoi pas 30 minutes et suivre du regard chaque produit et chaque produit est différent ! La qualité, la beauté avant toute chose... Voilà pourquoi Sarah vient ici tous les ans faire ses emplettes !

Car ici le verre n'est pas comme ailleurs. "Notre spécificité c'est que le verre est bullé et coloré ! Nous avons inventé la bulle dans le verre qui d'habitude vient d'un défaut, ici on en fait une spécificité."

200.000 pièces sont fabriquées par an, 90 % de la production est faite sur place et 10 % des pièces viennent de chez un sous-traitant italien qui fait certaines finitions par exemple verre satiné ou le verre avec la résine.

?id=3isWj8FA78gmC27zknbljR9d0h4WpbBB

Attractivité touristique importante pour le territoire

Cinq entreprises azuréennes, le confiseur Florian, les parfumeurs Fragonard, Molinard et Galimard ainsi que la Verrerie de Biot accueillent, à elles seules 2,6 millions de visiteurs par an.

Une activité très importante pour l'économie du territoire estime Jean Léonetti, Président de la Communauté d'Agglomération Sophia Antipolis : "L'artisanat est très important et c'est une attractivité touristique, un lien de production, un lieu le production industrielle."

La galerie d'art Jean-Claude Novaro, créée en 1980 par Serge Lechaczynski, co-gérant, et l'atelier de soufflage (où on a l'occasion de se lancer le temps d'un cours dans la création d'objets en verre) contribuent à la popularité de la Verrerie de Biot.

Celle-ci vit des ventes sur place (70 %) et par correspondance (30 %) atteignant, en temps normal, un chiffre d'affaires de 3 millions d'euros. Cette année sera une année difficile vu que 80 % du chiffre d'affaires se fait entre 15 avril et 15 septembre, la période où cette PME de 20 salariés a bien souffert.

Même si le mois de mars s'annonçait bien (+19 %), on arrive à -98 % mi-mai, ce qui amène -40 % du chiffre d'affaires actuellement. Serge Lechaczynski craint pour la survie de cette maison soixantenaire tout en espérant que le Gouvernement prendra de bonnes décisions et accordera des aides à toutes ces entreprises qui vivent grâce au tourisme.

?id=mvuIaOVzJ2Vi6IatUvcyXGkzdviubHGu

*En 2019, 180 entreprises de la région Sud ont ouvert leurs portes au grand public et ont accueilli 3 000 000 visiteurs.

Ecomnews - Adds