Ecomnews - Adds
Côte d'Azur : 2 millions d'euros pour sauver le tourisme. Il y a urgence
Par Sanya Maignal publié le 22 MAI 2020 à 11:29
Après deux mois noirs, il faut faire sortir le tourisme, le secteur qui fait vivre la Côte d'Azur, du tunnel. La nouvelle communication du Comité régional du tourisme invite les Français à changer de décor et affichera #CotedAzurFrance plus de 2 millions de fois à travers des spots et de l’affichage sur le territoire national ! L'objectif est d’amortir la catastrophe sociale et économique provoqué par le Covid-19.

?id=SEDCAmVBAZmluuhC6KijrXplHXxbnZE3

Il est vide le ciel azuréen. Il y a encore quelques semaines le deuxième aéroport de France après ADP) desservait 122 destinations en direct dans 43 pays.

13,85 millions de passagers en 2019, 11 millions de touristes, 70 millions de nuitées annuels... 15% du PIB est lié au tourisme (contre 7,2 % en France).

Depuis mi mars, le secteur qui fait vivre la Côte d'Azur - 150000 emplois directs et indirects - est complètement à l’arrêt. Les professionnels du tourisme azuréen n'ont pas attendu le déconfinement pour travailler sur la co-construction d’un plan de relance du tourisme destiné à sauver ce secteur fondamental de l’économie azuréenne, donc de l’emploi et de l’activité.

C'est un véritable partenariat public-privé qui s’est renforcé pour préparer un plan d’actions d’envergure avec un budget global de 2 millions d’euros dont 25% seront abondés par des fonds privés.

L'opération séduction

L'opération séduction s’articule autour de trois enjeux : la notoriété, la réassurance de la destination couplée à la transformation en séjours. Dans un premier temps elle est tournée vers le marché français en ciblant prioritairement la clientèle de loisirs, puis à l’automne : le Tourisme d’affaires.

En fonction de l'évolution de l'ouverture des marchés, la campagne se tournera aussi vers les marchés européens de proximité, puis vers les pays lointains.

?id=1aUuif30XA5rW3zv8nhClTudQYzsLCL1

Une grande campagne publicitaire pour séduire les Franciliens et Lyonnais

Des actions de communication sont orientées prioritairement vers les trois principaux bassins émetteurs de clientèle pour la Côte d’Azur : le Grand Sud (Aix-Marseille-Montpellier), Paris et Lyon. La Côte d'Azur y sera partout, selon Claire Béhar, Directrice général du Comité régional du tourisme Côte d’Azur France. :

« Nous avons 12 visuels inspirants qui résument les atouts séduction de la Côte d’Azur : 8 attachés aux grandes destinations du territoire et 4 génériques Côte d'Azur France, côté mer et côté montagne. Entre la mi-juin et la mi-juillet 230 spots seront diffusés sur France 3 et France Télévision et 77 spots sur BFMTV.

Aussi, 200 faces dans les stations du métro parisien sans oublier les 478 000 spots seront diffusés sur des dispositifs d’affichages digitaux dans les centres commerciaux, en centre-ville et dans le métro.

401 affiches en cœur de ville de Lyon pendant une semaine, 2688 spots diffusés sur l’écran géant du métro lyonnais et covering du tramway aux couleurs de Côte d'Azur France. Et enfin, on a prévu 647 040 spots en affichage digital et 567 panneaux d’affichages pour le Grand Sud », précise Claire Béhar. L'objectif est de toucher entre la mi-juin et le 1er juillet 10% de la population française.

Réassurance de la destination et le tourisme d’affaires

Parallèlement, des actions de réassurance de la destination sont menées à travers des accueils de journalistes et d’influenceurs pour témoigner des atouts de la destination et de son intérêt touristique préservé et renouvelé sur l’expérientiel, tout en informant sur la mise en place des protocoles sanitaires par les professionnels azuréens.

Concernant le tourisme d’affaires, secteur essentiel pour la destination Côte d’Azur France, il est totalement à l’arrêt et totalement sinistré. Son activité est en partie seulement reportée à l’automne grâce notamment à la souplesse et la réactivité des Conventions Bureaux et Palais des Congrès azuréens, ainsi qu’à la chaîne de professionnels dédiés à ce segment.

Le MICE pèse 20% du chiffres d’affaires enCôte d’Azur France du fait d’un panier moyen de dépense parfois trois fois supérieur à la clientèle individuelle et soutient notamment l’attractivité de la destination sur les ailes de saison.

Un effort majeur sera réalisé à l’automne sur le marché français, pour accompagner ce segment qui fait vivre de nombreux professionnels au printemps et à l’automne et renouer avec une belle dynamique sur les mois et années à venir.

Plan de relance CÔTE d’AZUR FRANCE en chiffres:

Budget total : 2 millions d’euros issus d’un co-financement public-privé,

dont 500 000 euros issus du financement des acteurs privés du tourisme.

Marché français : 1.3 million d’euros (Loisirs et MICE)

Marchés internationaux : 700 000 euros (Loisirs et MICE)

Contributeurs azuréens au plan de rebond tourisme CÔTE d’AZUR FRANCE :

Comité Régional du Tourisme Côte d’Azur France, Conseil Départemental des Alpes-Maritimes, Conseil Régional Sud Provence Alpes Côte d’Azur, Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur, Les Aéroports de la Côte d’Azur, Provence Côte d’Azur Events (PCE), Direction du Tourisme et des Congrès de Monaco, Agence de Développement Touristique (ADT) Var Tourisme, Palais des Festivals et des Congrès de Cannes – SEMEC, les Offices du Tourisme , Parc national du Mercantour

Contributeurs nationaux au plan de rebond TOURISME CÔTE d’AZUR FRANCE :

Compagnies de transports aériens et ferroviaires - OTA et Comparateurs de voyages - Groupes et labels hôteliers internationaux.

Ecomnews - Adds