Ecomnews - Adds
Le Fongecif Occitanie devient Transitions Pro Occitanie mais pour quels services ?
Par Guillaume Bernard publié le 16 JAN 2020 à 12:00
Dans le cadre de la loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel, le Fongecif Occitanie est devenu Transitions Pro Occitanie. Il se positionne ainsi comme acteur référent des transitions professionnelles avec deux nouveaux leviers d’action : le Projet de Transition Professionnelle et le dispositif « démissionnaire ».

Christine Vo Van, directrice générale de Transitions Pro Occitanie détaille : “Nous avons 5 missions : le financement des transitions professionnelles, l’analyse des besoins en emploi et compétence sur le territoire, la mise à profit de notre expérience en qualité d'ex-opérateur de droit CEP, l’évaluation du caractère réel et sérieux des projets dans le cadre du dispositif démissionnaire pour reconversion. Enfin, notre mission Qualité OF pour s’assurer de la qualité des formations financées ” perdure et sera renforcée début 2021 par un nouveau décret.

Parmi elles, deux sont majeures. En premier lieu le Projet de Transition Professionnelle. Il permet à tout salarié, au cours de sa vie professionnelle de suivre une formation certifiante en vue de changer de métier ou de profession.

Le bénéficiaire doit constituer une demande de dossier de financement qui est étudié par la Commission Paritaire Interprofessionnelle Régionale.

Transitions Pro Occitanie accompagne les demandeurs de PTP via des réunions d’information collective, l’équipe des référents analysent le résultat du positionnement, vérifie la bonne cohérence entre la formation proposée et le projet de changement de métier ou de profession du bénéficiaire.

Il s'agit de vérifier, avec le bénéficiaire de l'adéquation entre le projet défini et le résultat du positionnement réalisé par l'organisme de formation, ainsi que les modalités pédagogiques proposées et le financement envisagé.

?id=hTdyzLwuSETLGBHJf3BZmosgIXu8HAu0

En deuxième lieu, le “dispositif démissionnaire, projet du gouvernement Macron entré en vigueur au 1er novembre 2019, ce nouveau dispositif peut ouvrir un droit aux allocations chômages pour le salarié démissionnaire qui a un projet de reconversion professionnelle ou de création d’entreprise jugé réel et sérieux par la CPIR Occitanie."

“Transitions Pro n’est pas financeur de ce dispositif mais nous devons utiliser notre expertise pour évaluer la qualité de ses demandes explique Christine Vo Van.

Enfin, Eric Peytavin (Medef 66) et Séverine Garandeau-Martin (CFDT), ont été respectivement élus président et vice-présidente de la nouvelle structure.

Ecomnews - Adds