Ecomnews - Adds
Industrie : Financement confirmé pour 5 projets innovants soutenus par Aerospace Valley dans le cadre de l’Institut Européen d’Innovation et de Technologie
Par Denys Bédarride publié le 12 JUIL 2021 à 09:40
A l’issue de son second appel à projets en 2020, l’EIT Manufacturing, l’Institut Européen d’Innovation et de Technologie, vient de confirmer le financement de 3 nouveaux projets et la continuation de 2 projets ambitieux et innovants dans lesquels le pôle Aerospace Valley a joué un rôle déterminant, en tant que pilote ou partenaire.

Cette action d’Aerospace Valley démontre l’importance à soutenir la transition du secteur aéronautique vers une industrie du futur.

Le but de ces 5 projets est de développer de nouvelles technologies innovantes répondant à des défis industriels et d’accompagner des entreprises européennes hautement technologiques à fort potentiel de croissance, en leur permettant d’accéder à de nouveaux secteurs et en amplifiant leur visibilité sur le marché européen.

1) Catégorie « Projets Innovation » :

SOFTDREAM : Acronyme pour “Software tools for hybrid robot based additive manufacturing for industrial applications”.

SoftDREAM a été lancé le 1er janvier 2020 et entame maintenant sa deuxième année opérationnelle. Ce projet a pour objectif de développer une interface de programmation (API) pour utiliser pleinement le potentiel de la fabrication additive basée sur la robotique industrielle intégrant des caractéristiques particulières comme la planification procédé, la simulation, la communication avec le robot, le contrôle en temps réel et les retours sur les paramètres d’impression.

L’idée innovante de SoftDREAM est de développer une interface complète et conviviale compatible avec tous types de robots industriels. Aerospace Valley et l’ESTIA (Ecole Supérieure des Technologies Avancées basée à Bidart en Nouvelle-Aquitaine et membre d’Aerospace Valley), partenaires de ce projet pour la seconde année, représentent le secteur aéronautique.

La première année de SoftDREAM a permis de développer une première version de l’API et de la tester sur plusieurs pièces issues du secteur automobile et aéronautique. Pour assurer l’industrialisation, la commercialisation et la maintenance de ces développements, une jeune entreprise, nommée ADAXIS, vient d’être créée à Bidart. Les membres fondateurs sont issus de l’ESTIA et de l’Institut de Recherche Suédois, RISE.

Consortium : RISE (Institut de Recherche Suédois, co-ordinateur du projet), ESTIA (Ecole Supérieure des Technologies Avancées, Bidart, France), TU Braunschweig (Allemagne), Volkswagen Group (Allemagne), Spectrum Technology (Suède) et Aerospace Valley (France).

SMAAL: SMAAL est l’acronyme pour “Smart Measurement Assisted Assembly Lines for large-scale structures”.

Lancé le 1er janvier 2021, SMAAL a pour objectif de développer une solution complète pour le contrôle en temps réel de l’assemblage de structures de grandes dimensions. Cette solution sera constituée d’une combinaison intelligente de capteurs (températures, géométrie, vibrations), de logiciels, d’interfaces Homme Machine et d’un module de simulation pour prédire l’expansion des structures selon la température.

Aerospace Valley est coordinateur de ce projet qui réunit deux de ses membres : STELIA Aerospace Rochefort en Nouvelle-Aquitaine, qui testera la solution sur sa ligne d’assemblage, et NMS, qui assurera l’intégration de la solution de mesure. Le partenariat est complété par IDEKO (Centre de Recherche Technique Espagnol) et par STUBA (Université Technique de Bratislava, Slovaquie).

Consortium : STELIA Aerospace SAS (Rochefort, France), NMS (sites de Toulouse et de Bratislava, France et Slovaquie), IDEKO (Centre de Recherche Technique, Espagne), STUBA (Université Technique de Bratislava, Slovaquie) et Aerospace Valley (coordinateur du projet, France).

KeyBotics : Démarré le 1er janvier 2021, le projet KeyBotics a pour objectif de développer une nouvelle génération de robots collaboratifs spécialisés dans les opérations de surface, afin de réaliser des opérations difficiles d’ébavurage et de polissage sur différents types de pièces, notamment pour des applications aéronautiques.

Le projet est coordonné par Aerospace Valley et permettra à LISI Aerospace en Nouvelle-Aquitaine, membre au Pôle de tester et valider le nouveau cobot sur des cas d’usage réels. Le laboratoire de robotique du CEA LIST et Isybot, qui conçoit des robots collaboratifs sont aussi partenaires du projet et développeront les nouvelles fonctionnalités du cobot ainsi que les effecteurs et le système de contrôle commande du robot.

Le partenariat est complété par voestalpine et AMA-Tech en Autriche qui apportent un second cas d’usage pour valider le nouveau cobot.

Consortium : Lisi Aerospace (Marmande, France), CEA (France), Isybot (France), voestalpine (Autriche), AMA-Tech (Autriche) et Aerospace Valley (coordinateur du projet, France).

MANUFACTURING DATA SPACES : Démarré le 1er septembre 2020, le projet Manufacturing Data Spaces a pour objectif de développer une solution qui facilite l’exploitation de données issues des industries de fabrication, conformément aux initiatives et aux dernières exigences techniques et réglementaires européennes. Aerospace Valley est partenaire du projet, et contribue au recueil des exigences du projet auprès de son écosystème et à la sensibilisation de ce dernier à travers des actions de communication et de dissémination.

Consortium: ATOS (coordinateur du projet, Autriche), LMS (Laboratoire de systèmes de fabrication et d’automatisation de l’Université de Patras, Grèce), FESTO DIDACTIC (Allemagne), COMAU (Italie), PROCTER & GAMBLE (Allemagne) et AEROSPACE VALLEY (France).

2) Catégorie « Soutien aux Start-up et PME » :

Gazelle accelerator : Piloté par Aerospace Valley depuis 2020, ce projet vise à accélérer le développement de futures « Gazelles » (PME et start-ups à fort potentiel) qui seront sélectionnées selon leurs complémentarités et mises en relation pour pouvoir proposer une solution complète et innovante répondant à des besoins précis de grands donneurs d’ordre.

Les PME et start-ups doivent proposer des solutions technologiques dans les 4 rubriques suivantes, définies par les grands donneurs d’ordre : analytique et intelligence artificielle, Internet des objets, simulation et réalité virtuelle, robots industriels collaboratifs et mobiles, et procédés de fabrication agiles.

En 2020, Gazelle Accelerator a accompagné 46 PME et start-ups, dont 4 en Nouvelle-Aquitaine, à travers deux programmes d’accélération, regroupant des acteurs locaux et européens, composés de 35h de formation avec des experts en développement d’entreprises et des journées thématiques pour accélérer l’accès au marché et aux financements des start- ups.

Consortium : L’Université de Technologie de Delft (Pays-Bas), RoboValley (Pays-Bas), LINPRA (association d’entreprises d’ingénierie – Lituanie), l’Université de Technologie de Kaunas (KTU – Lituanie), LMS (laboratoire de systèmes de fabrication et d’automatisation de l’université de Patras - Grèce) et Aerospace Valley.

Tous ces projets ont bénéficié d’un financement de l’EIT, qui en tant qu’organe de l’Union Européenne, reçoit une aide du programme de recherche et d’innovation Horizon Europe.

Fidèle à sa vocation d’accompagner ses adhérents pour les aider à se développer et à trouver de nouveaux marchés, notamment à l’international, Aerospace Valley accompagne régulièrement des start-ups, PME et grands groupes afin de les aider à répondre à des appels d’offres européens tels que celui de l’EIT Manufacturing.

En effet, le soutien du pôle Aerospace Valley permet à ses entreprises membres de bénéficier d’un accompagnement personnalisé pour le montage de projet, de labelliser leurs résultats et renforcer l’impact des travaux menés à travers leurs différents projets.

Le Pôle et son réseau sont également pour eux un grand vecteur de lien et de visibilité, tandis que l’EIT Manufacturing est un acteur essentiel de l’industrie manufacturière européenne, ce qui permet aux entreprises de partager leurs résultats et leurs contributions auprès d’un réseau industriel à très forte valeur ajoutée.

Ecomnews - Adds