Ecomnews - Adds
Laurent Wauquiez solde ses comptes deux mois avant les élections
Par Guillaume Bernard publié le 30 AVR 2021 à 09:01
Laurent Wauquiez présidait ce 29 avril la dernière assemblée plénière de son mandat. A cette occasion, le Président de région est revenu sur les éléments qui constituent selon lui les points forts de son mandat : solidité budgétaire et capacité d'investissement.

Il ne l'annonce pas encore officiellement, prétextant avoir encore du travail à accomplir en tant que Président de région, mais chaque parole de Laurent Wauquiez exhale la campagne. L'exercice de bilan de fin de mandat, auquel le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes s'est livré quelques heures avant la dernière assemblée plénière du mandat, en témoigne.

Laurent Wauquiez a tout d'abord tenu à louer la solidité financière des comptes de la collectivité locale qu'il dirige : " Nous avons commencé notre mandat en réduisant drastiquement les frais de fonctionnement de la Région. Et ce jusqu'en 2019", soutient le Président de région.

?id=5Hth9vw7X0PRsuDnwPmnyezRqBeuRPRK

Venir en aide en cas de coup dur

Selon le Président de région, cette solidité financière a permis à la Région d'avoir une marge de manœuvre financière la mettant en capacité d'investir considérablement lors de la crise du Covid. Et ce malgré des pertes de recettes dues au virus estimées à 140 millions d'euros.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes a ainsi consacré 100 millions d'euros à la lutte contre le virus dont 76 millions pour la protection des soignants et l'achat de masques en début d'épidémie et 20 millions pour la campagne de dépistage.

Toujours selon le Président de Région, c'est cette solidité financière qui permet à la collectivité d'intervenir auprès des habitants d'Auvergne Rhône Alpes en cas de coup dur. L'aide fournie par la Région dans l'actuel épisode de gel notamment en Savoie et dans la Drôme en témoigne :

"La Savoie n'avait pas connu un tel épisode de gel depuis 1938, en quelques nuits, des familles ont tout perdu. Nous leur proposons immédiatement une enveloppe de 15 M€ d'euros que nous espérons faire monter à 45 M€ grâce à l'aide des Départements, avec lesquels nous travaillons."

En cette fin de premier mandat, Laurent Wauquiez souhaite également que la Région aide à la vaccination. "Les coûts de fonctionnement des centres de vaccination sont très élevés et certaines communes, qui les ont pris en charge, ne s'en sortent pas.

La Région va donc les aider et assurer la logistique, le gardiennage, le nettoyage des centres qui en ont besoin. Nous allons investir 20 millions d'euros pour qu'à terme, une cinquantaine de centres soient soutenus par la Région sur notre territoire", avance Laurent Wauquiez.

?id=EynXJ8sPRV8fkW4ceWcikhOtA8GJx6VJ

"Une collectivité d'investissement"

"Je considère que la fonction de la Région est d'être une collectivité d'investissement", a tenu à rappeler Laurent Wauquiez. Le Président de région rappelle qu'au sortir du premier confinement, il avait mis en place un plan de relance d'un milliard d'euros pour les politiques de l'emploi aidant, selon ses chiffres, 25 000 commerces, artisans et agriculteurs.

Cette fonction d'investisseur s'incarne enfin selon Laurent Wauquiez dans le projet futur d'académie de l'OMS, une plateforme d'innovation médicale qui sera implantée à Lyon et dans laquelle la Région a investi 15 millions d'euros.

Ecomnews - Adds