Ecomnews - Adds
Marseille : Une moisson de prix au CES de Las Vegas pour les start-up provençales
Par Nathalie Bureau du Colombier publié le 13 JAN 2022 à 09:37
Rentrée depuis seulement trois jours, la délégation des 15 start-up provençales, réunie le 11 janvier au sein de l’accélérateur M, a témoigné de son enthousiasme au terme de quatre jours sous les projecteurs de la ville qui ne dort jamais. Avec cinq Awards en 2022, la Provence est la région française la plus primée au monde !  

Des prospects, des contrats, des franchises… L’édition 2022 du Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas a tenu ses promesses malgré le format resserré induit par la crise sanitaire.

15 start-up sélectionnées par la Région Sud se sont envolées aux premiers jours de janvier présenter leurs produits ou services au CES de Las Vegas.

« Elles ont reçu cinq Awards en 2022 et 30 depuis 2017 ! Nous sommes le territoire qui a remporté le plus de prix au monde », s’enthousiasme Didier Parakian, vice-président de la métropole délégué aux fonds européens.

Implantée dans les Bouches-du-Rhône, Chargepoly a été primée d’un CES Innovation Award et a suscité l’intérêt des industriels et d’une chaîne d’hôtels américaine pour ses bornes de recharge rapides des véhicules électriques.

?id=yk5rr77b0kTUKuY7ZworhK0uDPugaGJB

Un succès qui permet à Chargepoly d’envisager une implantation aux États-Unisen 2022. Troisième participation et troisième prix pour Green System Automotive (GSA) qui a imaginé un boîtier de conversion aux biocarburants conçu pour le marché de la plaisance.

« Nous avons remporté trios CES innovation Awards ! Nous venons de créer une société à Québec pour adresser le marché nord-américain », a annoncé Olivier Barts, confondateur de GSA installée sur la pépinière Cleantech de l’Arbois à Aix-en-Provence, tout comme Céaritis.

Cette société développe un dispositif innovant de lutte contre la mouche des oliviers en diffusant des odeurs et veut devenir leader dans la distribution de produits phytosanitaires aux États-Unis.

NepTech en lice pour les JO 2024

En ce sens la participation au CES était déterminante. Clément Rousset, cofondateur de Neptech n’a pas encore réellement atterri ! Son entreprise a imaginé un navire mixte fret et passagers (170 places) zéro émission grâce à une propulsion hydrogène.

« Nous avons rencontré le plus gros opérateur de navires à passagers des États-Unis qui navigue devant la statue de la Liberté à New York et à San Fancisco », souligne Clément Rousset, lauréat de France Mobilité aux côtés de Toyota et Energy Observer pour le déploiement d’un navire à passagers sur la Seine et au large de Marseille lors des Jeux Olympiques 2024.

?id=TcyCK4FTC7ANBXUMuAwQMJcO0t49OFIU

Son NepShuttle a suscité l’intérêt de la présidente de la Métropole Aix-Marseille Provence qui pourrait bien faire appel à ces navettes au sein du réseau de desserte de la rade RTM, en complément de l’électrique.

Certaines start-up ont en 2022 changé d’étage au CES pour se retrouver dans la catégorie des entreprises en développement (Scale-up). C’est le cas de Solab La Vie qui purifie l’eau grâce à la lumière et de Biopool Tech.

Hors délégation, cette PME qui participait pour la troisième fois au CES a réellement changé d’échelle avec une innovation qui ne se cantonne plus à l’univers de la piscine mais de toute la maison.

« Le CES est un outil de communication extraordinaire qui permet d’être jaugé par les autres. BioHomeTech protège l’habitat et la planète. Nous avons été perçus comme réellement disruptifs », se réjouit Emmanuel Berthot.

La Métropole et la CCI Aix Marseille Provence soucieuses de valoriser davantage l’innovation souhaitent une délégation plus large pour le CES 2023.

Afin de donner plus de visibilité à l’innovation sur le territoire, la métropole va lancer les trophées de l’innovation sur le thème des cleantechs.

La collectivité a également fait acte de candidature pour devenir en 2022 capitale européenne de l’innovation.

Ecomnews - Adds