Ecomnews - Adds
Montpellier : Une nouvelle résidence de 75 logements sur le thème du cinéma
Par Noémie Bouisset publié le 01 JUIL 2021 à 09:49
FDI Promotion et Hélenis ont livré le 25 juin une nouvelle résidence quartier Euromédecine, à Montpellier, qui compte 59 logements en accession à la propriété et 16 logements locatifs sociaux.

Au sein du quartier Euromédecine, rue Georges Denizot, la nouvelle résidence La Mostra est livrée, après quatre ans d’élaboration et de construction. La Mostra est composée de deux bâtiments sur 5 étages et dotés de 87 places de stationnements aux niveaux inférieurs.

Sur les 75 logements au total, 59 sont en accession libre du studio au quatre pièces, avec une majorité de grands logements. Les surfaces habitables varient de 26 m2 à 96 m2. Les 16 restants sont des logements locatifs sociaux.

?id=vZq3JGrb0MgHdUDyFp1rRsB5r6Hcys3N

« On a une vraie diversité d’acquéreurs, dont des montpelliérains, des métropolitains et des personnes venues d’autres territoires », explique Mathieu Massot, directeur de FDI Promotion.

Une résidence construite sur le thème du cinéma

Dans l’entrée des bâtiments, des portraits en noir et blanc de personnalités emblématiques du cinéma décorent les murs. « Systématiquement, on veut donner un petit peu de couleur, du son et de l’odeur à du béton », insiste Thierry Aznar, directeur général d’Hélenis, co-promoteur de la résidence. La Mostra a donc été élaboré non seulement pour proposer une nouvelle solution de logement sur la zone montpelliéraine, mais aussi pour offrir à ses occupants une résidence créative et dotée d’une certaine vie.

Les parties communes sont décorées selon le thème du cinéma. Ainsi les travaux de tous les collaborateurs, architectes et décorateurs se sont portés sur la création d’un bâtiment vivant et riche de la culture cinématographique. « On se régale à expliquer cet aspect-là, plutôt que d'expliquer comment est fait le béton » ajoute Thierry Aznar.

Un besoin de logements neufs à Montpellier

Les prix des logements à Montpellier augmentent de 4,6% en un an, avec un tarif atteignant 4 500 € au mètre carré au premier trimestre 2021. L’offre immobilière est insuffisante dans la ville et l'ex-Languedoc-Roussillon, où 879 logements avaient été mis en vente pendant le premier trimestre 2021, soit une baisse de 17 % par rapport à la même période en 2020. Selon la FPI, les mises en vente auraient chuté de 30% par rapport à 2019.

Cette diminution importante s'observe notamment à Montpellier. Elle est principalement due à l'élaboration léthargique des opérations immobilières en plus du manque de renouvellement de l'offre.

L'effondrement des mises en vente du neuf se poursuit donc, notamment pour le logement social. La production a été divisée par 2,5 en trois ans, et 3 sur quatre ans, sur la métropole montpelliéraine. Au premier trimestre 2021, les mises en vente ont baissé de 5%, même si l'offre disponible a augmenté de 12% par rapport au premier trimestre 2020, selon La Tribune. Celle-ci reste insufissante et inférieure à son niveau de 2017 de près de 3 000 logements, contre 2 194 au premier trimestre 2021.

Ecomnews - Adds