Ecomnews - Adds
Montpellier veut privilégier le commerce de proximité. Exemple avec le projet de l’ex-studio Lunaret aux Beaux-Arts 
Par Denys Bédarride publié le 15 AVR 2022 à 09:55
Ce 13 avril, Michaël DELAFOSSE, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Maire de la Ville de Montpellier, a participé à la présentation du nouveau projet pour l’ex-studio Lunaret dans le quartier des Beaux-Arts, porté par Thierry AZNAR, directeur d’Aeko, en présence de Numa HAMBURSIN, Directeur du Mo.co, et André DELJARRY, Président de la CCI Hérault. 

Depuis l’été 2020, l’équipe municipale de Montpellier a fait le choix de privilégier la vie de quartier et le commerce de proximité. Ce changement de paradigme se traduit par l’arrêt des extensions commerciales ou des implantations au cœur des quartiers. Grâce à l’action conjointe de la municipalité et des acteurs économiques de la ville, le projet d’Aeko pour les ex-studios Lunaret est significatif de cette nouvelle stratégie.

Salle de sport emblématique des Beaux-Arts, les studios Lunaret ont marqué le quartier par sa vitalité et son architecture. Au tournant de son histoire, une nouvelle page s’écrit autour d’un projet qui s’inscrit au plus près de ses habitantes et habitants et en lien avec les acteurs du quartier.

"La vitalité de nos quartiers et de ses acteurs ne doit pas être mise à mal par l’implantation irréfléchie d’enseignes de grande ou moyenne distribution, en total décalage avec les attentes des habitantes et habitants.
Dans cet esprit, nous avons arrêté sine-die la réalisation de Shopping Promenade (deux fois la taille d’Odysseum) dès juillet 2020. En 2021 j’ai opposé une fin de non-recevoir à Carrefour qui, sans prévenir la Mairie, souhaitait s’implanter aux Beaux-Arts et ainsi menaçait le commerce de proximité du quartier. Aujourd’hui une solution est trouvée, favorisant la qualité de vie et en préservant le tissu commercial des Beaux-Arts.

L’action que je conduis depuis l’été 2020 vise à soutenir le commerce de proximité, en changeant de paradigme et en utilisant tous les outils à notre disposition, jusqu’aux plus coercitifs, comme la préemption commerciale. Notre volonté à soutenir le commerce de proximité se traduit également en mettant en place progressivement la gratuité des transports, en sortant le trafic de transit tout en permettant un accès aux parkings de centre-ville ou en déployant des zones de stationnement de courte durée. La mise en valeur des commerces du centre-ville est également au cœur des projets d’urbanisme et de voirie que nous avons engagés, comme les travaux d’embellissement de la Comédie et de l’esplanade.

Une politique globale de soutien qui inclue également les efforts réalisés en faveur de la sécurité, ou les actions menées pour développer l’attractivité du Corum/Palais des Congrès. Notre soutien à cette « ville de la proximité » s’est aussi particulièrement illustré lors de la crise sanitaire de la Covid 19 avec l’accompagnement de la Ville et de la Métropole au travers des aides et des exonérations destinées à l’économie de proximité. Nous poursuivons avec détermination, aux côtés des habitants et des commerçants, notre engagement en faveur de l’attractivité de nos commerces de proximité et de la qualité de vie dans nos quartiers. » a expliqué Michaël DELAFOSSE, Maire de la Ville de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole.

Ecomnews - Adds