Ecomnews - Adds
Occitanie : Plus de 50 000 accidents du travail dont 50 mortels chaque année
Par Fiona Urbain publié le 28 JAN 2019 à 12:00
La Direction du travail en Occitanie a lancé un plan consacré à la santé au travail 2016-2020. Quel est le bilan à mi-parcours ? Quels sont les secteurs les plus touchés ? Interview de Christophe Lerouge, Directeur régional de la DIRECCTE Occitanie.

La DIRECCTE Occitanie a dressé un premier du Plan Régional de Santé au Travail (2016-2020).

Le constat est inquiétant : en 2016, l'Occitanie a enregistré 54 825 accidents du travail avec arrêt (pour les salariés relevant du régime général), dont 3 013 considérés comme graves, 6 720 sont des accidents de trajet. 51 accident mortels, dont la moitié étaient des accidents de la route.

L’Occitanie est au dessus de la moyenne nationale, pour l'indice de fréquence des accidents du travail avec arrêt : 38,8 ‰ contre 33,9 % au national en 2015.

Selon Christophe Lerouge, Directeur Régional de la DIRECCTE cela s’explique par le tissu économique régional, qui compte beaucoup de très petites entreprises, dans lesquelles il y a plus d’accidents du travail. C’est aussi lié à l’importance de l’agriculture avec des risques supplémentaires, et des accidents plus fréquents.

Les secteurs où se produisent le plus d’accidents sont ceux qui emploient le plus de salariés : l'hébergement médicalisé pour personnes âgées, la grande distribution et les agences de travail temporaire.

?id=ncCbXt6u9PfuFKXlieKUkqM53xOY39aB

Les secteurs d'activité qui regroupent une part plus importante des accidents du travail qu'ils ne représentent de salariés sont : la construction, le commerce de gros et de détail, des transports, l'hébergement et la restauration.

En 2016, 2 492 maladies professionnelles avec arrêt ont été enregistrées, les maladies professionnelles avec incapacité permanente : 1 247 et 19 maladies professionnelles mortelles.

Les troubles musculo-squelettiques (dit TMS) représentaient 87 % des cas.

« Nous avons toujours beaucoup d'accidents et de maladies professionnelles. Nous avons mis en place des actions mais il faut aller plus loin pour prévenir plutôt que guérir. » a explique Christophe Lerouge, directeur régional de la DIRECCTE.

La DIRECCTE Occitanie a donc mis en place des actions de sensibilisation aux risques routiers, à l’amiante, aux produits phytopharmaceutiques dans le monde agricole.

?id=qOyUi1MfSrHBybTmN0FJfQoXlRSVb5z7

Ecomnews - Adds