Ecomnews - Adds
L’Occitanie se prépare au salon du Bourget du 17 au 23 juin
Par Guillaume Bernard publié le 22 MAI 2019 à 09:00
AGENDA
Date de début :
Date de fin :
Catégories :
Organisateur :
Lieu :
Le 53e Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace aura lieu du 17 au 23 juin 2019 au Parc des Expositions du Bourget au Nord de Paris. Un enjeu colossal pour la Région Occitanie dont la croissance dépend fortement de la bonne santé de sa filière aéronautique.

Avec plus de 300 000 visiteurs, 3 500 journalistes, 2 400 exposants sur 350 000 m2, le Salon du bourget est “un lieu incontournable pour faire connaître notre savoir faire” ponctue Alain Di Crescenzo, le président de la CCI d'Occitanie.

Pour ce faire, la Région s’est donnée les moyens de sa réussite : le pavillon Aerospace Valley, pôle de compétitivité qui regroupe de nombreuses entreprises de l'aéronautique et du spatial, sera le plus important des pavillons régionaux de toute la France avec 1 539 m2.

Il permettra d'accueillir 147 entreprises et organismes dont 81 exposants d'Occitanie et 66 de Nouvelle-Aquitaine. Une présence rendue possible, entre autres, grâce à l’aide de la Région.

“C’est la bannière régionale qui nous permet de nous rendre au Bourget” témoigne Didier Mesnier, directeur de Mecano ID, une entreprise de mécanique et de thermique. Stéphan Mazars, gérant de STS, une entreprise spécialisé dans la fabrication de pièces en matériaux composites dans les secteurs de l’aéronautique, acquiesce.

Ce chef d’entreprise, basé en Aveyron et qui emploie 170 salariés dont 80 % de personnes handicapées pour un chiffre d’affaire de 9 millions d'euros, va pour la cinquième année consécutive au salon.

Une semaine au Bourget lui coûte entre 20 000€ et 30 000€. “Si on ajoute à cela toute la logistique cela devient vite compliqué pour une PME de se rendre au salon.

Pourtant c’est un endroit qui nous permet de nouer une centaine de contacts en une même pas une semaine, ce qui serait impossible d’habitude”, conclut Stéphan Mazars.

Nouveauté de 2019 : le chalet de 90 m2 réservé par la Région Occitanie au Bourget. “Il permettra d'accueillir des chefs des délégations étrangères et des dirigeants de grand groupe”, explique Carole Delga, Présidente de la Région.

?id=QSLr1dQgx3v3qqoILAnNMoXXxYWUb4g1

Les nouveaux enjeux du Salon

Pour Yann Barbaux, président d’Aerospace Valley, les enjeux du salon seront de taille. Le premier demeure l’environnement. “L’aéronautique doit s’adapter aux enjeux climatiques et aux attaques des apôtres de la sobriété”. Il faut ainsi que l’industrie aéronautique, prépare l’avion vert de demain.

Pour l’heure, la piste privilégié reste l’hydrogène. Le deuxième enjeu concerne l’aviation intelligente et les nouvelles mobilités, pour Yann Barbaux, “les taxis volants ne sont plus “un fantasme des films de science fiction mais une réalité en marche”.

Il s’agit alors pour la Région Occitanie, seule Région de France à créer, net, des emplois dans l’industrie notamment grâce à l’aéronautique, de continuer à innover dans ce secteur.

Le troisième enjeu, c’est le “new space” : la réduction des coûts d’accès à l’espace ainsi que le développement des nanos satellites.

Le pôle de compétitivité Aerospace Valley profitera lui aussi du salon pour alimenter son réseau. Il signera un partenariat avec le cluster bavAIRia de Munich et recevra des délégations américaines et japonaises.

Ecomnews - Adds