Ecomnews - Adds
Pollutec : Quand les acteurs économiques misent sur l'innovation environnementale
Par Johanne Eva Desvages publié le 30 NOV 2018 à 12:22
A Lyon, le salon Pollutec a fêté ses 40 ans. Avec pour thèmes principaux l’économie circulaire et l’efficacité énergétique, l’événement a attiré plus de 73 000 professionnels et 2161 exposants. Il s'agit du plus gros rassemblement pour l'innovation au service de la lutte pour l'environnement, contre les déchets et la pollution.

C’est une histoire qui dure depuis 1978. « D’abord dédié aux enjeux de traitement des pollutions, le salon Pollutec a largement évolué vers la préservation de l’environnement » nous explique la directrice de l’édition 2018, Stéphanie Gay-Torrente.

L’objectif était de rassembler l’ensemble des filières de l’environnement et de l’énergie, « mais également les acteurs économiques qui engagent des projets et investissent pour réduire l’impact sur les ressources, l’environnement et le climat ».

Le secteur industriel, mais aussi les collectivités locales, le monde du bâtiment, de l’agriculture des transports, des hôpitaux et de la santé étaient représentés. L'édition 2018 a aussi pu compter sur la présence de Brune Poirson, secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, de Gérard Collomb, ancien ministre de l'Intérieur et maire de Lyon ainsi que de David Kimefeld, président de la métropole du Grand Lyon et des Vice-présidents des Régions Auvergne Rhône-Alpes, Occitanie et Nouvelle Aquitaine.

?id=lZKS61q4akR19Njeu7juniIKSFltL7Ic

Dans chaque hall, de part et d’autre des allées, les PME étaient venues en nombre pour présenter leurs projets, leurs innovations et nouer des contacts.

« On avait la possibilité avec la Région Nouvelle-Aquitaine d’avoir un stand collectif » témoigne Mathieu Marsaudon, directeur d’E-4S. « Beaucoup de synergies s’y passent et ça permet aux PME d’accéder à ce type de salon à un prix raisonnable ».

D’autres entreprises ont profité de l’événement pour lancer leurs nouveaux produits, à l’image de la startup lyonnaise Forcity, qui a présenté son outil « Waste Vision », issu du programme NextRoad, un simulateur et planificateur de la gestion des déchets initié par la Métropole de Lyon.

Dans ce contexte, Waste Vision permet de déterminer quels sont les impacts de telle ou telle décision sur sa collecte de déchets.

?id=V5MGt0DOKb6XJXlbrvvb82sv0Db3XwfX

« Nous avons dans cette région des entreprises, des filières, des clusters et des réseaux qui peuvent nous permettre d’être leader en économie circulaire » a indiqué Eric Fournier, vice-président d’Auvergne Rhône-Alpes délégué à l’Environnement.

A ses côtés, la vice-présidente en charge de l’Economie, Annabel André-Laurent, a détaillé les actions de la Région en faveur de l’économie circulaire, un thème fort de l’édition 2018.

Dans l’optique d’améliorer la qualité de l’air sur le territoire lyonnais, la métropole de Lyon a lancé un appel à projets « R Challenge » dont les 5 lauréats ont été présenté cette semaine sur le stand Only Lyon de Pollutec.

A quelques pas de là, certains visiteurs pouvaient s’étonner de voir la Fédération des Travaux Publics présente à un salon dédié au respect de l’environnement. C’est justement pour "casser" cette image de pollueur que les représentants nationaux et régionaux ont tenu à faire le déplacement.

« Nous travaillons depuis longtemps sur l’écologie. Lors de ce salon justement, nous avons évoqué la nouvelle organisation que nous mettons en place pour coordonner toutes nos actions en termes de recyclage de nos sous-produits» explique Pierre Berger, président de la Fédération Régionale des Travaux Publics Auvergne Rhône-Alpes.

Ecomnews - Adds