Ecomnews - Adds
Port de Marseille : Eura Nova planche sur les flux routiers et ferroviaires
Par Redaction publié le 14 OCT 2020 à 09:37
Au sein du Technopôle Château Gombert à Marseille, l’équipe d’experts en Big Data et Machine Learning d’Eura Nova invente les algorithmes de demain. Sélectionnée dans le cadre du Smartport Challenge, l’entreprise relève le défi lancé par le Grand Port Maritime de Marseille (GPMM) de fluidifier le trafic portuaire sur la base d’une analyse vidéo optimisée des flux routiers et ferroviaires. Explications.

Eura Nova a su séduire le jury du Smartport Challenge #2. « Notre candidature misait à la fois sur nos compétences techniques, notre vision R&D mais aussi de marché » explique Juliette Spinnato, responsable du projet chez Eura Nova.

Implantée en Belgique, à Marseille et en Tunisie, l’entreprise connait une forte croissance depuis 3 ans. Ses effectifs sont passés de 50 à 100 salariés. Le site de Marseille est lui-même en expansion. Aujourd’hui constituée d’une dizaine de talents, son ambition est aussi de doubler d’ici fin 2021 en aménageant dans des locaux plus grands.

Provence Promotion qui avait aidé Eura Nova lors de son implantation il y a plus de 3 ans, accompagne actuellement son projet d’extension dans sa recherche immobilière.

Analyse de milliers d’images vidéo

Matière première du défi : les captations vidéo. Parmi les 700 caméras dont dispose le port, 300 filment les réseaux routiers et ferroviaires qui transportent les marchandises. C’est à partir d’une sélection et d’une analyse de ces images qu’Eura Nova, en collaboration avec les équipes du Smart Port, proposera une solution basée sur des techniques de Machine Learning.

En identifiant les points de congestions récurrents et les facteurs à l’origine de ces phénomènes, l’objectif est de déclencher des actions permettant d’avoir moins de véhicules en attente, de fluidifier le trafic et de ce fait d’améliorer la qualité de l’air.

Les heures de pointe, la saisonnalité, le nombre de véhicule, leur vitesse, etc… sont autant de critères qui seront pris en compte et croisés au moment de l’analyse. La 1ère phase du travail a débuté. Un audit des données a démontré que les techniques proposées par Eura Nova étaient prometteuses et que l'actuel ralentissement du trafic dû au Covid-19 ne sera pas un frein à la qualité de l'analyse.

Un parcours de co-innovation échelonné sur 5 mois

Deux mois seront nécessaires pour collecter les bonnes données et effectuer une analyse prédictive. Quatre experts d’Eura Nova interviennent sur le projet dont un data scientist, un expert en computer vision, un head of data et un chef de projet.

L’intelligence collective est au cœur du processus. Plusieurs sessions de groupe seront organisées pour rendre compte de la progression du projet. thecamp, campus dédié aux innovations pour un futur plus vert et inclusif, s’inscrit comme un partenaire central. Pour Eura Nova, un accompagnement en design thinking et en UX design a été ciblé. Le premier démonstrateur sera présenté à l'occasion du Smart Port Day.

Source : Invest in Provence

Ecomnews - Adds