Ecomnews - Adds
Sète : Comment valoriser les produits de la mer ? Une priorité pour toute une profession et le territoire
Par Fiona Urbain publié le 10 JUIN 2021 à 09:19
Les produits issus de la mer représentent un enjeu économique fort pour le bassin de Thau, plus grosse zone conchylicole de la Méditerranée. La CCI Hérault vient d’initier un plan d’action avec les collectivités et acteurs de la filière pour les valoriser. Reportage.

La CCI Hérault, la Région Occitanie, Sète Agglopôle Méditerranée et le Département de l’Hérault ont impulsé une réflexion commune pour contribuer à la valorisation des produits de la mer Méditerranée et de la lagune de Thau, en concertation avec l’ensemble des professionnels de la filière et des acteurs économiques.
?id=Hj6PAEhjNvYXVBzBVtBGM47f5OxhXBQI
Après plusieurs mois de concertation, André Deljarry, Président de la CCI Hérault, François Commeinhes, Maire de Sète et Président de Sète Agglopôle, René Moréno Conseiller régional, et Jacques Mestre, Président de l’UMIH34 ont présenté un plan d’actions reposant sur plusieurs piliers :
  • Une campagne de communication qui vise à mettre les professionnels en valeur avec des affiches de films détournés
  • La création de parcours découverte dans l’application mobile Destination Hérault afin de faire découvrir les richesses du territoire et de ses professionnels
  • La mise en place d’un Certificat de Qualification Professionnelle « Écailler / Équipier polyvalent » pour former 10 demandeurs d’emploi à la valorisation des produits de la mer pour les restaurants du territoire. L’objectif : répondre à la problématique de pénurie de personnel qualifié.
  • Un guide BtoB à destination de la grande distribution locale et régionale, et de la restauration collective

?id=HL9660pmCCAr1KomDn0woq3g8gYnm8rF

Sète et le bassin de Thau représente le 2ème pôle économique agricole du département de l’Hérault, après la viticulture. La conchyliculture compte 500 entreprises, 1 200 emplois directs, pour 6 000 tonnes d’huîtres produites, plus de 2 400 tonnes de moules, soit 90% de la production de la Méditerranée française.

« Les produits de la Mer représentent le patrimoine gastronomique de l’Archipel de Thau et un formidable marqueur du territoire. Et quoi de mieux qu’une campagne un peu décalée pour attirer l’attention et affirmer le caractère et l’authenticité du territoire ! » a déclaré André Deljarry.

« Il faut pouvoir faire découvrir la passion de tous ces professionnels, accompagner la découverte de nos produits. La conchyliculture représente 1 200 emplois. Nous avons la volonté de développer de nouvelles techniques de conservation et de production pour faire des plats cuisinés » a expliqué François Commeinhes, Maire de Sète et Président de Sète Agglopôle.

?id=FOsk8ziWuPmFfIXit3WsaXguXXKch7Ce

Ecomnews - Adds