Ecomnews - Adds
SNCF-Dalkia : 122 gares françaises vont être numérisées pour être plus performantes
Par Charline Poullain publié le 06 SEPT 2021 à 09:49
Avec la plateforme numérique BIM GEM, SNCF Gares & Connexions et Dalkia ambitionnent de numériser 122 gares françaises pour mieux en assurer la gestion, la maintenance et l’exploitation. L’Occitanie ouvre le bal avec Toulouse Matabiau et Nîmes Pont du Gard.

Affichage en gare, éclairage, climatisation, bon fonctionnement des ascenseurs... L’exploitation et la maintenance sont en passe d’être optimisées grâce au numérique.

« On s’apprête à révolutionner le fonctionnement de nos plus grandes gares », assure Marlène Dolveck, directrice générale de SNCF Gares & Connexions. La société anonyme filiale de SNCF Réseau développe avec Dalkia, filiale du groupe EDF, un outil numérique : le BIM GEM.

« Building information modeling, il s’agit de la maquette numérique du bâti qui nous donne toutes les informations sur le bâtiment », décode Sylvie Jéhanno, PDG de Dalkia. S’y ajoute la dimension GEM pour gestion de patrimoine, exploitation et maintenance.

?id=HaOFgRLkPkLycRd7hWp2t6VwnQpTC5kV

Jumeaux numériques

« Des outils numériques existaient déjà, la grande innovation est de les regrouper, d’agréger leurs données », explique Henri Vignoles, responsable du programme BIM pour SNCF Gares et Connexions. Ce qui générera de véritables jumeaux numériques des bâtiments existants.

« Nous serons toujours en temps réel en connexion avec les jumeaux, souligne Marlène Dolveck. L’ensemble des intervenants auront une radiographie de nos gares. Avant même de poser un pied sur site, nos équipes auront toutes les caractéristiques techniques ». Le BIM GEM rassemblant une cinquantaine de fonctionnalités.

L’Occitanie en précurseure

Ainsi la gare de Matabiau à Toulouse est en cours de numérisation sur 15 000 m2, « au centimètre près, jusqu’à la chaudière », image Henri Vignoles. Ce n’est pas une mince affaire puisque le bâti est historique (le bâtiment voyageurs est d’ailleurs inscrit au titre des Monuments historiques) et la gare accueille entre 350 et 400 trains par jour.

Le système est déjà opérationnel à Nîmes Pont du Gare, où la construction est neuve (2019) et de moindre dimension : 3 500 m2 pour une moyenne de 70 trains par jour.

?id=9LrKFre1Wymsj2iX894hyubOaJ8xXgtN

« On espère aller plus loin »

Après l’Occitanie, ce devrait être au tour de la Bretagne en fin d’année. « 122 gares, évidemment très différentes, sont inclues dans cette nouvelle plateforme », annonce Marlène Dolveck.

SNCF Gares et Connexions ambitionne de devenir le spécialiste de la gare verte. Mais le gain attendu en termes d’économie d’énergie et de temps n’est pas encore quantifiable.

Quant à l’investissement, il se monte à plus d’un million d’euros du côté de Dalkia et à 900 000€ pour SNCF Gares et Connexions. Un partenariat qui comprend également Stereograph, société lilloise d’édition de logiciels 3D. Un contrat signé en 2020 les lie pour 12 ans.

« On espère aller plus loin et que cela pourra s’étendre à de nombreux bâtiments tertiaires pour accélérer la transition énergétique », ponctue Sylvie Jéhanno.

?id=1BbdgGF2k1pbx8rnOpQyQSIf0JQQfp1n

Ecomnews - Adds