Ecomnews - Adds
Sophia Antipolis : Le coeur de l'économie de la Côte d'Azur aux multiples enjeux
Par Sanya Maignal publié le 06 FEVR 2019 à 11:00
Face à un développement important de la technopole azuréenne, la Chambre de commerce et d'industrie Nice Côte d'Azur, l'Union patronale 06 et une cinquantaine de chefs d'entreprises sophipolitaines se sont penchés sur l'aménagement de ce territoire. Ecomnews était sur place. Reportage ...

Quand on sait qu'aujourd'hui 38 000 personnes travaillent à Sophia Antipolis, que tous les ans, mille nouveaux postes sont créés (473 en 2018 seulement par Amadeus), on réalise qu'à ce rythme, d''ici un peu plus de 10 ans la technopole comptera 50000 actifs.

L'aménagement du territoire adéquat s'impose de façon urgente, d'autant plus que déjà aujourd'hui le déplacement y est de plus en plus compliqué.

?id=0lwrle9tmhLlDMRG8E4JUuXktlUOm6x1

Un territoire qui doit son important développement économique au climat, à la proximité du 2e aéroport international de France, à la position exceptionnelle entre la mer et la montagne, et surtout à l'excellent accueil de la part des acteurs économiques et politiques, soulignent les partons des enseignes internationales.

Désengorger les routes, recruter les cadres

Depuis des années, la CCI accompagne cette expansion en créant des partenariats avec Escota, Vinci et grandes entreprises dans le but de réduire le nombre de voitures sur les routes.

La commission mobilité cherche en vain à obtenir auprès de l’État la création d'une bretelle de sortie de l'autoroute supplémentaire.

D'autre part, la CCI aide les entreprises qui sont sur places ou en phase d'installation à recruter, à trouver les perles rares... 1000 postes par an sont à pourvoir, un challenge pour la plate-forme IDRH.

Place à l'innovation

La Communauté d'agglomération Sophia-Antipolis, pour sa part, explore toutes les solutions pour accompagner la croissance d'une façon harmonieuse.

L'équilibre du développement, selon le Président Jean Léonetti, doit passer par une mobilité fluide. La solution est dans le covoiturage, le télétravail et le développement des transport en commun.

Une application spécifique permettant d'utiliser moins sa voiture, de profiter des transports en commun en temps réel ou du vélo a été déjà mise en place. Le nouveau bus-tram sera inauguré cette année, il ne reste que de faire la promotion du télétravail.

Si comme chez Amadeus chaque salarié travaille un jour par semaine depuis son domicile, il y aurait 20% des voitures en moins ! De plus, un management flexible qui oublie des horaires fixes donnant la priorité à l'efficacité contribuerait également au déplacement plus fluide.

Le dernier point : la construction de l'habitat au cœur de Sophia Antipolis pour loger les salariés, le développement du commerce et des infrastructures sur place font partie de cette nouvelle organisation spatiale territoriale.

Ecomnews - Adds