Ecomnews - Adds
Toulouse : Dans la ville rose, AHPY voit la vie en bleu pastel
Par Charline Poullain publié le 27 DEC 2021 à 09:00
Bienvenue dans l’univers bleuté d’AHPY. Créateurs, ennoblisseurs, modélistes, designers et teinturiers au pastel, Annette Hardouin et Yves Patissier ont créé une filière de textiles nobles. Comme trente autres professionnels en Occitanie, leur travail a été salué par l’inclusion au Patrimoine culturel immatériel français des savoir-faire liés à la teinture au pastel en Pays de Cocagne.

Dans l’atelier d’AHPY, tout est couleur pastel: des écharpes de soie, des chemisiers et des bustiers faits sur mesure, des gants et des bonnets… Jusqu’aux tableaux et aux bobines de fil qui déclinent toute la palette de bleu.

Annette Hardouin et Yves Patissier exposent ici leurs créations, dessinent des patrons sur de grandes tablées, jouent de la machine à coudre et du fer à repasser. Tour à tour designers, modélistes, teinturiers, ennoblisseurs, artisans d’art et enseignants.

Ils sont rarement seuls dans leur atelier installé dans le quartier des Minimes à Toulouse. Des étudiantes sont souvent avec eux puisque le couple a aussi créé un centre de formation. Madame transmet la couture, monsieur le patronage.

« Avec mon expérience de dessinateur industriel, j’ai mis au point une méthode de patronage ultra simple », explique cet ancien de la métallurgie.

?id=ufBSLFOTiZ8nglA7YRYffFYjgPHGehq7

Teindre dans la cuve de pastel

Ils reçoivent aussi des touristes et visiteurs voulant en savoir plus sur le pastel. Il est possible de voir Annette teindre des étoffes dans sa cuve, voire d’essayer à ses côtés lors d’un atelier-découverte.

Car Annette Hardouin est maître teinturier au pastel. Elle a été formée, deux ans durant, par Henri et Denise Lambert, les fondateurs du Bleu de Lectoure. « Nous venions de Paris, nous avons rencontré le pastel qui a changé notre vie, on peut dire que nous sommes tombés dans la cuve de peinture ! », dit-elle.

Ils sont allés jusqu’à créer une filière : « Nous travaillons essentiellement avec des matériaux nobles, le coton, la soie, la laine, le lin. Nous avons construit une filière autour de nous d’entreprises tisserands français ».

Inclusion au patrimoine immatériel

Un travail récompensé cette année par l’inclusion au Patrimoine culturel immatériel français des savoir-faire liés à la teinture au pastel en Pays de Cocagne. AHPY a participé comme une trentaine d’ennoblisseurs d’Occitanie au dossier porté par la Chambre de métiers et de l’artisanat de la Région. Avant de le transmettre au ministère de la Culture, il a fallu identifier chaque professionnel et détailler son travail.

« C’est une reconnaissance de ce que l’on fait depuis une vingtaine d’années, estime Annette Hardouin, en accompagnant les personnes qui ont relancé en Occitanie le pastel, dans sa plantation, son extraction, son utilisation ».

De fait, la filière régionale comprend des maîtres teinturiers, des artisans d’art et créateurs designers, mais aussi des chercheurs qui œuvrent pour optimiser les procédés d’extraction et de teinture.

Ecomnews - Adds