Region AURA 1
#Cantal #DesertMedical #LaurentWauquiez #Medecine #RegionAuvergneRhoneAlpes #Sante #Ardeche #AuvergneRhoneAlpes
Denys Bédarride
13 April 2023 Dernière mise à jour le Thursday, April 13, 2023 At 9:00 AM

Le Cantal et l’Ardèche sont les deux premiers départements à bénéficier du dispositif qui vise à favoriser l’installation de médecins dans des zones touchées par la désertification médicale.

La première assemblée générale du Groupement d’intérêt public (GIP) « Ma Région, Ma Santé » de la Région Auvergne-Rhône-Alpes s’est tenue ce lundi 3 avril. Celui-ci permettra à la Région et ses partenaires de favoriser l’installation de médecins dans des zones touchées par la désertification médicale en les salariant. Ce dispositif est lancé dans deux départements : le Cantal et l’Ardèche, en lien avec les conseils départementaux et avec l’approbation l’Agence régionale de santé.

Étaient présents à l’occasion de cette réunion, notamment, Laurence Fautra, vice-présidente de la Région déléguée à la santé, Marie-Hélène Roquette, vice-présidente du Département du Cantal en charge de la santé, Sandrine Genest, vice-présidente du Département de l’Ardèche en charge de la santé, Pauline Gential, administrateur du groupement régional des centres de santé, Emmanuelle Barlerin, présidente de la Fédération régionale des maisons de santé, le docteur Pierre Clavelou, doyen de la faculté de médecine de Clermont-Ferrand et Philippe Vittoz, président de l’ordre régional des médecins.

Lutter contre la désertification médical, une priorité pour la Région !

Depuis 2016, Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, a fait de la lutte contre la désertification médicale l’une des priorités de la Région. Dans cette optique, le Plan régional de santé a été adopté en mars 2022. 

Ce dernier est composé de dispositifs nouveaux ayant vocation à réduire les inégalités territoriales en matière d’accès aux soins. Il vise notamment à ramener des médecins dans les territoires touchés par la désertification médicale. En effet, en tant que prescripteur, le médecin généraliste est la pierre angulaire d’un système de santé performant.

De nombreux territoires sont aujourd’hui à la recherche de praticiens, notamment pour pallier les départs en retraite. Des recherches qui sont souvent très compliquées pour nos communes. Pour y remédier, la Région a lancé la création d’un GIP pour salarier directement des médecins dans des zones sous-dotées.

En effet,le salariat des médecins permet de favoriser l’attractivité des territoires : il est garant d’un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, il assure une stabilité de la rémunération, il facilite l’installation et le quotidien des praticiens.

Source : Région Auvergne-Rhône-Alpes Crédit Photo © : Charles Pietri, Juan Robert