#AgglomerationDeCarcassonne #Aude #Carcassonne #CaroleDelga #DepartementAude #EmploiFormation #Environnement #Industrie #LanguedocRoussillon #Occitanie #RegionOccitanie #RegisBlanquet #VieDesEntreprises #Aude #Carcassonne #LanguedocRoussillon #Occitanie
Denys Bédarride
6 février 2022 Dernière mise à jour le Dimanche 6 Février 2022 à 08:02

En visite dans l’Aude, Carole Delga la présidente de la Région a annoncé ce 26 janvier, aux côtés du représentant du préfet de département, de celui du directeur général de l’entreprise Algo, le directeur général des opérations Laurent Calaque, ainsi

Une zone attendue pendant de longues années

Depuis 30 ans, la zone de Béragne a défrayé la chronique surtout par ses nombreux échecs. Malgré tout, ce secteur a été inscrit comme un site de développement potentiel de l’activité économique par l’ancienne Région Languedoc-Roussillon qui l’avait positionné sur un projet de PRAE (Parc Régional d’Activités Économiques).

En 2014, Régis Banquet, au premier jour de son mandat de Président de Carcassonne Agglo, avait pris l’engagement de relancer ce projet et de « faire sortir de terre la Zone de Béragne ».

Avec le soutien de la Région Occitanie, du Département et de l’Etat, les élus de Carcassonne Agglo ont acquis 90 hectares de terrain et repris le projet pour créer un parc d’activités innovant et respectueux de l’environnement.

?id=b9EqmxU3byX8TkHMSJb1YdPhhf4KV0Mz

Travaillée en lien avec les acteurs économiques, la zone de Béragne répond à un véritable besoin du territoire : celui d’offrir aux entreprises du foncier pour s’installer ou développer leurs activités.

Carcassonne Agglo a fait le choix de donner une orientation « haut-de-gamme » à cette zone de 26 ha qui accueillera principalement des entreprises de l’industrie productive, des entreprises au savoir-faire artisanal avec de hautes exigences de qualité. L’annonce en 2021 de l’installation de Nougalet rentre dans cette logique. 

Une exigence environnementale

Sensible aux enjeux écologiques, il était indispensable pour Régis Banquet de construire une zone d’activités respectueuse de l’environnement. Ainsi la zone de Béragne a la particularité sur le territoire d’être dotée d’un éclairage public intelligent et d’être autosuffisante dans sa consommation en énergie grâce au déploiement de photovoltaïques sur les espaces non-aménageables.

Il est à noter l’utilisation innovante de l’«Hydromulching», une végétalisation écologique (alternative au phytosanitaire) qui permet de végétaliser plus rapidement un endroit et de retenir naturellement l’eau.

Des partenaires mobilisés 

Un projet d’aménagement divisé en 2 tranches, chiffré à plus de 15 millions d’euros avec une participation publique se détaillant ainsi :

– Carcassonne Agglo : 5 566 220 €

– Région Occitanie : 3 000 000 €

– Département de l’Aude : 680 000 € – État : 749 780 €

La première tranche d’aménagement se finalise, les contacts avec de nombreuses entreprises laissent entrevoir la nécessité de lancer rapidement les études sur la deuxième tranche de travaux afin de répondre aux nombreuses demandes.

L’entreprise ALGO va s’installer sur la Zone d’Activités Economique de Béragne 

?id=0q8cVQgXU92rAtpCqNnFP8xNTQEItkMM

Créée en 2001, la société ALGO est dirigée par Alexandre Signoles. Spécialisée dans la confection haut de gamme, ALGO industrialise et fabrique des bagages de voyage et des accessoires de maroquinerie pour le compte d’une grande maison. ALGO associe savoir-faire traditionnel, méthodes et moyens industriels.

Avec un chiffre d’affaires annuel avoisinant les 120 millions d’euros, ALGO poursuit son développement au point de devoir se doter de nouveaux locaux. Avec un atelier déjà présent à Carcassonne et une histoire liée depuis toujours au territoire, les dirigeants souhaitaient trouver sur le Carcassonnais un nouveau lieu pour s’agrandir et implanter des lieux de production.

Un nouvel atelier en préparation

Dans les projets d’ALGO : la création d’un nouvel atelier de 6 000 m2 qui accueillerait les 350 salariés sur ce premier site, avant d’atteindre l’objectif de 700 salariés pour répondre à la demande d’un marché du luxe structurellement déficitaire en capacité productive. Une construction d’envergure, chiffrée à 16 millions d’euros, nécessitant plus de 3ha de foncier qui a aujourd’hui trouvé sa place avec la proposition de Carcassonne Agglo de s’installer au sein de la Zone d’Activités Économique de Béragne.

Une école de formation 

De la création d’emploi mais au-delà une volonté d’implanter une école de formation pour la maroquinerie. Afin de développer les savoir-faire et répondre aux besoins de l’entreprise la Région Occitanie prévoit la mise en place d’un plan de formation dédié, notamment à travers son dispositif Innov Emploi, qui permettra par exemple à des jeunes sans emploi et souvent peu diplômés de se former. Actuellement, 95% des effectifs d’ALGO sont des personnes formées en interne.

Un engagement qui fait écho à l’implication de tous les acteurs publics dont la Région et Carcassonne Agglo pour favoriser l’émergence de formations et soutenir l’avenir des jeunes sur le territoire.

ALGO adopte également une stratégie environnementale conforme aux objectifs de la zone de Béragne. On retrouve notamment dans leurs engagements l’usage de zéro produit nocif pour l’homme et l’environnement dans les ateliers, un site à basse consommation ou encore une consommation de zéro plastique.

« L’implantation de l’entreprise Algo pour laquelle la Région investit 1,15 M€, ici sur la zone de Béragne, est un signal fort envoyé à tout le secteur du textile en Occitanie. Savoir-faire local, activité familiale implanté de longue date sur le territoire carcassonnais, pratique écoresponsable : Algo a tous les atouts de l’entreprise modèle que je souhaite voir prospérer à l’échelle de la région. Elle démontre également que développement économique et respect de l’environnement sont à la fois compatibles et porteurs, avec à la clé des centaines d’emplois. Le travail que nous menons pour la réindustrialisation et la relocalisation, notamment de la filière du textile-cuir-laine, trouve une belle concrétisation dans ce projet. 

Pour favoriser l’emploi et répondre aux besoins des acteurs économiques locaux, nous nous mobilisons également sur le volet Formation, à travers notamment notre dispositif Innov Emploi, permettant d’accompagner la croissance des entreprises tout en favorisant l’insertion des demandeurs d’emploi. Nous avons en Occitanie des ressources et savoir-faire uniques que nous devons collectivement mettre en valeur, collectivités, porteurs de projets, mais aussi citoyens en favorisant le consommer local.  « a indiqué Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.