#Banque #Collectivites #Economie #Emploi #Energie #EnergiesRenouvelables #Entreprises #Environnement #Immobilier #Videos #Gard #Nimes #Occitanie
Thomas Dupleix
22 septembre 2022 Dernière mise à jour le Jeudi 22 Septembre 2022 à 09:06

Après ceux de Mende et de Salvaza, la Caisse régionale inaugurait, ce 19 septembre, son site historique de Nîmes, au Mas de Cheylon. Une série de travaux de rénovation et construction qui s’inscrivent dans un vaste plan de modernisation pour offrir aux clients du Crédit Agricole du Languedoc et ses collaborateurs plus de modernité, d’outils innovants et de confort sur les quelque 180 agences et 3 sites, avec pour chacun d’entre eux une identité propre. Reportage.

Investir dans l’immobilier est un gage d’optimisme selon Christian Rouchon, le Directeur Général du Crédit Agricole du Languedoc. « L’immobilier est un marqueur indispensable d’une banque qui se veut, certes, 100% digitale, mais avant tout 100% humaine. C’est un signe de continuité et quand on le fait sur le même site que le précédent, la continuité est encore plus affirmée. »

Capture décran 2022 09 21 à 15.46.18

Ainsi, ces travaux ont été menés avec toujours la volonté de maîtriser l’empreinte environnementale et de répondre aux nouvelles attentes des collaborateurs en matière de transversalité et de pratiques collaboratives. Et cela a été le cas pour le nouveau bâtiment du site nîmois historique implanté au Mas de Cheylon. « Il a surtout été conçu de façon collective tout en essayant d’avoir des espaces compatibles avec les nouvelles méthodes de travail, explique Christophe Pouzol, le Directeur du Développement de l’Immobilier. De l’organisation du travail en a découle l’organisation des locaux et pas l’inverse. » 

Capture décran 2022 09 21 à 15.48.58

Un nouveau bâtiment intelligent et vertueux

Une organisation sur quatre niveaux qui accueillera désormais des services administratifs, une agence, un centre d’affaires et un centre de contact multicanal pour plus de synergies au service des clients. Le tout selon une architecture à la fois originale et respectueuse de l’environnement imaginée par le cabinet d’architectes montpelliérain Zuo et son directeur Yves Simon.

Capture décran 2022 09 21 à 15.49.08

Quant à la maîtrise de l’empreinte carbone, elle est effectivement ancrée dans toute la démarche de responsabilité sociétale et environnementale de l’entreprise comme l’un des nombreux critères régissant la confection du bâtiment. « C’était un tout que nous voulions avoir, assure Christophe Pouzol, un bâtiment intelligent, évolutif, qui va nous permettre à l’avenir d’automatiser et de rationaliser que ce soit en matière d’énergie ou de flux. » Une démarche que l’on appelle « Smart Building » et dans laquelle une multitude de capteurs et de détecteurs sur le bâtiment permettront d’en recueillir, en temps réel, des données telles que la disponibilité des salles de réunion.

Capture décran 2022 09 21 à 15.48.39

Notez aussi que le parking est équipé de bornes de recharge électrique pour voitures et deux-roues, mais également d’ombrières photovoltaïques dont la production électrique assurera 30 % de la consommation du bâtiment.

Quid des anciens locaux

Situé directement en vis-à-vis du nouvel écrin flambant neuf, le bâtiment ancien est destiné à être détruit. Une démolition qui a d’ores et déjà démarré et qui devrait normalement s’achever au mois de mars prochain. Ce sont pas moins de 22.000 mètres carrés de surface qui seront ainsi récupérées dont 12.000 mètres carrés de bâtiment. « Nous travaillons en collaboration avec la Métropole et la Mairie pour définir la vocation des bâtiments à venir, locaux d’activité et de tertiaire en fonction des besoins des entreprises », assure Christian Rouchon.

Capture décran 2022 09 21 à 15.49.31

Ancrage historique du Crédit Agricole, cette zone d’activité particulièrement dynamique du Mas du Cheylon lui a permis de marquer son empreinte, se positionnant dès lors comme un acteur de référence dans le paysage économique local, et alimentant de manière continu le bassin d’emploi.

Un acteur de premier plan dans l’économie locale

Pour ériger le bâtiment neuf du site nîmois, la Caisse régionale s’est fait un point d’honneur à faire appel à des entreprises locales pour sa construction. Ainsi, sur les 19 entreprises travaillant sur le projet, 17 sont implantées en Languedoc. Le gros œuvre a d’ailleurs été confié à Eiffage Languedoc Roussillon et à son agence locale nîmoise.

Capture décran 2022 09 21 à 15.47.47

Plus largement, le CAL dans le Gard c’est 57 agences et près de 800 collaborateurs dont 300 rien que sur le site de Nîmes. Plus d’un Gardois sur trois est client du Crédit Agricole du Languedoc qui accompagne également près d’un professionnel sur trois et finance 30% des crédits professionnels.

Le site 2.0 en 5 chiffres

  • 15 000 m² de surface
  • 300 collaborateurs travaillant sur site
  • 240 places de stationnement (auto et deux-roues)
  • 10 bornes de recharge électrique (auto et deux-roues)
  • 14 mois de travaux
Capture décran 2022 09 21 à 15.49.17

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.