#AidesAuxEntreprises #Bordeaux #Coronavirus #CreditAgricoleAquitaine #Entreprises #EntreprisesLiberales #NouvelleAquitaine #Sante #Videos #VieDesEntreprises #Bordeaux #NouvelleAquitaine
superadmin
12 mai 2020 Dernière mise à jour le Mardi 12 Mai 2020 à 07:10

Indépendants, commerçants, artisans, chefs d’entreprise… Ecomnews vous donne la parole. Nous avons interviewé par visioconférence Mathieu Baris, kinésithérapeute à Bordeaux. Comment vit-il la situation ? En quoi le Prêt Garanti par l’Etat (PGE) peut-

 

Mathieu Baris est kinésithérapeute à Bordeaux. Le coronavirus a fortement impacté son activité. « Depuis le 15 mars, je suis quasiment à l’arrêt, cela représente moins de 90% de l’activité habituelle ».

Il a donc fait appel à sa banque, le Crédit Agricole d’Aquitaine pour un PGE. « Ça s’est passé très facilement et rapidement. J’ai demandé à peu près l’équivalent de 2 mois de ce que je gagne. Ça me permettra de pouvoir payer toutes mes charges ».

Quid de l’après-coronavirus ? « C’est sur que la reprise ne sera pas normale, il faudra mettre en place les gestes barrières, cela va impacter notre activité pour les prochains mois. Il faudra faire attention à ne pas avoir plusieurs patients en même temps dans un même lieu, à tout désinfecter, avoir des masques et des surblouses ».

En attendant le déconfinement, le kinésithérapeute réalise aussi des téléconsultations.

?id=TmhEiZzT3Fn6QMN5oF02NU4iuwg6iO1O

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.