Ecomnews - Adds
La Cove : Jacqueline Bouyac, une nouvelle façon de gouverner pour plus d'efficacité sur le terrain
Par nicolas francois publié le 14 JAN 2021 à 09:11
Six mois après son élection à la tête de la Communauté d'agglomération Ventoux Comtat Venaissin (Cove), Jacqueline Bouyac dresse un premier bilan et évoque les enjeux à venir pour son territoire.

Elue le 15 juillet dernier, Jacqueline Bouyac est la première femme à avoir pris la présidence de la Cove. Une nouvelle gouvernance pour laquelle la présidente a souhaité changer de méthode et associer tous les maires aux décisions en instaurant une charte de gouvernance afin de clarifier les rôles respectifs des communes et de la communauté.

« Je suis l’élue de toutes les communes, souligne Jacqueline Bouyac.

C’est pourquoi j’ai souhaité aller à la rencontre des nouveaux maires et échanger avec eux sur leurs projets et leurs attentes vis-à-vis de l’intercommunalité. »

Une décision qui va de pair avec la volonté de la présidente de faire connaître le rôle de la Cove auprès de la population.

« Je suis avant tout une élue du territoire, explique la présidente. C’est pourquoi il est important que les habitants sachent pourquoi et comment nous intervenons sur l’agglomération. »

?id=0jOdbxttQz8u7Tl8CdyuVjYwCbpb8aKP

Être sur le terrain et dans la proximité

Sur le plan économique, Jacqueline Bouyac est allée à la rencontre des associations et groupements d’entrepreneurs du territoire (Gare numérique, RILE, Carpensud, Fédération du BTP de Vaucluse) afin d’échanger et de développer des synergies autour de projets économiques en cours et à venir.

Souhaitant inscrire son mandat dans l’action de proximité, la présidente est allée à la rencontre du parc d’activité du Piol (Mazan) et souhaite également accompagner le projet d’extension d’Etex (Siniat) à Carpentras (80 créations d’emplois à la clé).

Par ailleurs, des réunions sont en cours avec les partenaires financiers (Région Sud, Département de Vaucluse) autour de l’aménagement des stations du Mont Ventoux, nouvelle compétence de la Cove.

Également conseillère à la Région Sud, Jacqueline Bouyac a notamment sollicité le président de la Région Sud Renaud Muselier sur la nécessité de pouvoir rouvrir les stations de ski.

Enfin, crise sanitaire oblige, la Cove s’est engagée dans le Fond Covid-résistance (140 000 € ont été injectés par l’agglo) et dans le plan de relance pour soutenir l’économie locale.

?id=knWRI9UDOvrHDxzcJ0rgkDGjyUUJGaMA

En 2021, cap sur le tourisme

Cette année, la Cove entend mettre l’accent sur le tourisme afin de relancer l’activité économique. Pour ce faire, Jacqueline Bouyac souhaite organiser un séminaire au printemps avec les élus afin de définir les enjeux et les objectifs de développement de l’office de tourisme intercommunal.

Par ailleurs, la Cove va apporter 800 000 € sous forme d’un fonds de concours ‘petit patrimoine’ pour permettre le financement de travaux de réhabilitation du patrimoine des villages de l’agglo.

« L’objectif est de soutenir la sauvegarde, la restauration et la mise en valeur du patrimoine architectural et historique local, précise Jacqueline Bouyac.

?id=RKx95pNUDgEzke5VvyjLjXxbYxq1vgkp

L’enjeu est aussi économique puisqu’il permet de donner un coup de pouce aux entreprises et artisans locaux qui vont travailler sur ces chantiers. »

Enfin, la Cove va poursuivre son travail sur l’élaboration de son plan ‘climat air énergie territorial’ et développer l’attrait touristique autour du Mont Ventoux détenteur, depuis l’été dernier, du label ‘parc naturel régional’.

Ecomnews - Adds