Ecomnews - Adds
L’Université Paul Valéry Montpellier 3 s'est engagée dans de grands chantiers
Par Audrey Saint-Georges publié le 13 DEC 2019 à 14:00
Depuis, janvier 2019 pas moins de six chantiers sont à l’ordre du jour pour faire entrer le campus de la faculté des lettres et sciences humaines de Montpellier dans une nouvelle ère : la recherche et le numérique.

« De tous les actes, le plus complet est de construire », écrivait Paul Valéry, celui qui a laissé son nom à l’Université montpelliéraine.

Depuis sa construction en 1967, l’Université n’avait jamais subit d’aussi grands changements, tant au niveau matériel que dans son fonctionnement. Son engagement est d‘améliorer la qualité de service pour les étudiants et le personnels enseignants. L’Université veut également s’inscrire dans un projet d’innovation et de numérique.

« C’est le plus grand chantier de transformation depuis la création de l’Université Paul Valéry-Montpellier 3 », a assuré le président Patrick Gilli.

?id=penoZaAKBwmYgXbPsw0z3efoM4t38CYa

L’investissement pour les travaux est d’environ 90 millions d’euros.

En ce qui concerne les projets de recherche et de transformations pédagogiques, les financements sont spécifiques et s’élèvent à quelques millions d’euros.

Un changement de grande envergure pour les 21 000 étudiants de l'Université qui compte pas moins de 18 % d’étudiants étrangers pour 133 nationalités.

En juin 2019, elle a été la première Université d’Occitanie à être labellisée « Développement durable et responsabilité sociétale ».

Ecomnews - Adds