Ecomnews - Adds
Alpes-Maritimes : Cannes, Grasse et Sophia Antipolis branchent leurs pépinières en réseau
Par Olivia Oreggia publié le 25 OCT 2018 à 09:00
Avis aux startuppers ! Les 4 pépinières d’entreprises des communautés d’agglomération des Pays de Lérins (Cannes), Sophia Antipolis (Antibes) et du Pays de Grasse vont désormais pouvoir profiter à tous les entrepreneurs de l’ouest des Alpes-Maritimes. Le lancement officiel s’est fait le 19 octobre au Business Pole. Explications.

C’est une nouvelle étape pour Cap Azur. En juillet dernier était lancé ce pôle métropolitain, regroupant les communautés d’agglomération de Cannes (CACPL), Grasse (CAPG), Sophia Antipolis (CASA) et la communauté de communes Alpes d’Azur (Moyen et Haut-Pays). Au total, cela représente 450.000 habitants, soit près de la moitié de la population du département.

Après avoir ouvert un réseau de 95 bornes de recharge pour véhicules électriques puis lancé une application Culture à destination des jeunes, la troisième action avait été annoncée en faveur du développement économique.

« Notre rôle est d’être des catalyseurs d‘activité », explique David Lisnard, maire de Cannes et président de Cap Azur. « Le but est toujours de créer de l’économie et de l’emploi, qui est le fruit seulement des entrepreneurs ! »

« Il faut tout faire pour que la dynamique économique du territoire ne se limite pas au tourisme », souligne quant à lui le maire d’Antibes et président de la CASA, Jean Leonetti. Une évidence depuis longtemps (bientôt 50 ans) pour Sophia Antipolis, mais qui ne l’a pas toujours été ailleurs sur la Côte d’Azur.

Désormais, c’est l’ensemble des filières portées par chacune des pépinières et chacun des territoires engagés qui est valorisé : l’image, le nautisme, le spatial et l’événementiel d’affaires à Cannes ; les nouvelles technologies, la mobilité connectée ou l’intelligence artificielle à Sophia Antipolis ; les biotechnologies, arômes et parfums à Grasse.

« Il y aura des passerelles évidentes que nous allons rapprocher pour renforcer encore notre territoire », nous explique Jérôme Viaud, maire de Grasse et président de la CAPG.

« Ceux qui pensent que l’on doit raisonner à l’échelle d’une commune ou d’une communauté d’agglomération sont déjà dans le passé. Pour les startups et les chefs d’entreprises, nous doivent être attractifs sur des thématiques qui dépassent largement nos communes, en matière par exemple de transports ou de communication numérique. Ensemble, nous pouvons être plus forts, nous pouvons chasser en meute plus grande et ouvrir ainsi des bras en grand à ceux qui voulaient aller à Nice, à Marseille ou à Aix. »

?id=GrJWYIVLbrb5Yn9qOf4L6yr0Lzy4UYGw

Au sein de ces 4 pépinières de Cap Azur, 151 startups ont été hébergées et 708 emplois ont été créés jusqu’alors.

Concrètement, cette nouvelle mise en réseau permet désormais aux hébergés des 4 pépinières de profiter des infrastructures, des moyens et des ateliers de chacun des sites :

  • Business Pôle (Sophia Antipolis) : créé en 2012, il bénéficie du label européen EU BIC Business & Innovation Centre depuis 2015. En plus de la pépinière destinée aux entreprises de moins de 3 ans, il abrite sur 4.500m2 les 2 incubateurs PACA Est et Telecom Paris Tech, 1 hôtel d’entreprises, 1 espace de coworking, une antenne de la CCI Nice Côte d’Azur, les pôles de compétitivité SCS et Safe, Initiative Agglomération Sophia Antipolis..

  • CréaCannes (Cannes) : le site fait partie du projet de technopole de l’image actuellement en construction et prévu pour 2019 (campus universitaire et hôtel d’entreprises). Sur 800m2, la pépinière dispose de 18 bureaux, 1 espace de coworking et 2 salles de réunion. Elle propose notamment des offres d’incubation et d’accélération.

  • Innovagrasse (Grasse) : elle s’adresse aux entreprises innovantes. Sur 1.600m2, elle dispose d’1 espace de coworking, de bureaux et salles de réunions mais aussi et surtout ce qui en fait sa grande spécificité, de 4 laboratoires d’expérimentation privatifs. Elle abrite par ailleurs des étudiants (Master Formulation, Analyse et Qualité) de l’Université Nice Sophia Antipolis, Initiative Terres d’Azur, le Club des Entrepreneurs

  • Starteo (Chateauneuf de Grasse) : il s’agit d’une pépinière généraliste qui accueille des entreprises innovantes et de services de moins de 3 ans, 1 espace de télétravail, 1 espace de coworking. Elle propose de nombreux ateliers et formations.

La prochaine action de Cap Azur portera, dès le mois de novembre, sur la gestion des déchets.

Ecomnews - Adds