Ecomnews - Adds
Auvergne : Dix-huit entreprises industrielles se regroupent en Geiq pour recruter en alternance
Par Noémie Bouisset publié le 04 MAI 2021 à 09:25
Pour faire face aux besoins du secteur industriel en termes de main d’œuvre, dix-huit entreprises industrielles auvergnates se sont regroupées en Geiq.
Certains secteurs de l’industrie font face à une pénurie de main-d’œuvre. Dix-huit entreprises se sont donc regroupées en Geiq (Groupement d’employeurs pour l’insertion et la qualification) afin de recruter et former en alternance. Ce dernier agit comme intermédiaire au recrutement : le candidat reste salarié du Geiq, ce qui permet de sécuriser le patron en cas de réticence à engager certaines personnes, notamment en reconversion professionnelle.
Le groupement informe et adapte le parcours de formation des candidats afin de faciliter leur intégration durable en entreprise, et selon les besoins de l’industrie en termes de main d’oeuvre. L’équipe de ce groupement permet ainsi la rencontre entre le prospect, la formation et l’employeur.
Le Geiq Industrie Auvergne a été créé il y a deux ans, à l'initiative de l'Union des Industries et des Métiers de la Métallurgie (UIMM) Auvergne, « afin de répondre à un besoin des entreprises qui peinent à trouver des candidats. Elles n’ont pas le temps, ni les ressources, pour aller chercher des profils atypiques. Nous, si » explique Pascal Brunel, le président du groupement d’entreprises industrielles d’Auvergne, dans La Montagne.


Le groupement prévoit plus de 3 800 recrutements en métallurgie pour 2021. Le Geiq industrie Auvergne note que neuf alternants sur dix obtiennent leur diplôme. Trois sur quatre sont embauchés dans l’entreprise où ils ont effectué leur alternance.
Sources : La Montagne, Geiq Industrie Auvergne
Ecomnews - Adds