Ecomnews - Adds
Sophia-Antipolis: Le salon emploi-tourisme et job d'été ouvre ses portes en 100% numérique. Un vrai salon avec de vraies opportunités d'emploi !
Par Sanya Maignal publié le 11 MARS 2021 à 10:07
Le salon emploi-tourisme et job d'été est cette année 100 % digital et 100 % recrutement. Jusqu'au 23 mars, 600 postes sont à pourvoir sur ce forum de recrutement organisé par pôle emploi en partenariat avec la ville d'Antibes, le BIJE, l'UMIH et la mission locale.

Animateur, maître d'hôtel, chef de rang, barman, commis de salle, chef de partie, cuisinier, livreur, plagiste... 600 postes, et jobs d'été, sont à pourvoir pour la saison estivale 2021. Comme tous les ans, pour des débutants ou des professionnels qualifiés et diplômés. Le salon du Fort Carré qui se tenait sur une journée est remplacé par un salon numérique qui se tient pendant 2 semaines.

Malgré la situation sanitaire, les entreprises, les collectivités les établissements hôteliers, les centres de loisirs, les plages privées, les restaurants ne rêvent que d'ouvrir, de travailler et de réaliser la saison estivale comme chaque année !

Dès le mois de février, les professionnels du tourisme ont eu la volonté de recruter et d'anticiper la reprise. Vu le contexte, une fois de plus, il a fallu innover et s'adapter tout en anticipant sur les besoins des entreprises. L'enjeu reste le même, faciliter la rencontre entre les recruteurs et les candidats.

?id=eqMNZa60cReZsCAECdqTYe4JffgrjJVI

Oser la confiance

Habituellement, le rendez-vous avait lieu au Fort Carré, mais l'édition numérique due à la crise sanitaire a des points positifs selon Jean Leonetti, Président de la Communauté d'agglomération Sophia Antipolis : « 600 jeunes se sont déjà connectés à la plateforme pour proposer leur candidature à toute une série d'emplois. Comme le salon va durer jusqu'au 26 mars, on peut penser que cela va toucher plus de jeunes qu’en présentiel. »

?id=yJGHnkq7V90AG324Zga9MhOxtJTEEAh8

Le président de la CASA et le Maire d'Antibes, l'une des villes les plus touristiques de la région, est optimiste quant à la reprise de l'activité touristique : « Notre objectif c'est une amélioration nette en avril avec un redémarrage ! On est convaincu que cet été on aura une activité quasi normale avec un certain nombre de précautions. »

?id=Mr2CYwRIvGP9W7V34Qmb3239ah7W25ML

L'offre rencontre la demande

Le salon emploi-tourisme et job d'été a ouvert ses portes en ligne depuis le 8 mars. Les entreprises ont déjà déposé leurs offres d'emploi sur salonenligne.pole-emploi.fr. De leur côté, les jeunes demandeurs d'emploi ont déjà commencé à visiter les stands des recruteurs et à consulter les offres afin de déposer leur CV.

Le principe et les idées restent les mêmes que pour le salons en présentiel : l'offre rencontre la demande. Les jeunes dont les candidatures seront retenues passeront un entretien par téléphone ou en visio. Dans le cas contraire, les jeunes candidats se verront expliquer pourquoi ils sont refusés.

« 600 postes ont été proposés par 31 entreprises et collectivités, se félicite Ghislaine Ellena, Directrice territoriale Pôle Emploi des Alpes Maritimes. Pour les deux premiers jours, plus de 600 CV ont été déposés. Ce mode de fonctionnement commence à être bien intégré ».

Les années précédentes le salon qui ne durait qu'une seule journée proposait un peu plus d'offres (la crise n'avait pas encore frappé tous les secteurs de plein fouet). « Cette année on peut prendre un peu plus de temps pour candidater, pour recruter, estime Ghislaine Ellena. C'est un atout ! Elle ajoute que tout est dans l’anticipation : Pour préparer la saison Pôle emploi a travaillé sur le maintien des compétences des candidats notamment par des formations et par la présentation des métiers. »

Ecomnews - Adds