Ecomnews - Adds
L’économie se réinvente à La Cité de Toulouse
Par Charline Poullain publié le 07 MAI 2021 à 09:40
A cause du Covid, La Cité n’avait pas été inaugurée à Toulouse. Pourtant des entreprises occupent déjà ce lieu surprenant dédié à l’emploi et à l’économie de demain. Visite, à la rencontre des « habitants » de la Cité, dans les anciennes halles Latécoère.

Les anciennes halles de montage des avions Latécoère ont droit à une seconde vie.

Sous les poutrelles métalliques de la nef centrale, des palmiers ont poussé, de même qu’un amphithéâtre en bois. L’architecture novatrice est à l’image des premiers « habitants » de la Cité. Depuis mars 2020, 45 entreprises sont installées ici, sur près de 14 000 m², dans le quartier toulousain de Montaudran en pleine transformation.

Cet équipement au service de l’économie et de l’emploi, a coûté 38,8 millions d'€ à la Région Occitanie.

Mais Covid oblige, l’inauguration n’avait jamais eu lieu. La présidente Carole Delga et Nadia Pellefigue, Vice-présidente en charge du développement économique, de la recherche et de l’innovation, en ont donc proposé une visite guidée. La meilleure façon de prendre la mesure de la spécificité du lieu.

?id=NRllmKFUYZpPMmJvam9p0Imra1F7BQhY

Sur le plateau d’Ad’Occ

Un plateau de bureaux est partagé par l'Agence régionale de développement économique Ad'Occ, qui accompagne les entreprises à tous les stades de leur vie. Les épaulant en matière de financement, de normes, de propriété intellectuelle… Le nombre de candidats a doublé l’an dernier, passant de 3 000 à presque 6 000, essentiellement dans les secteurs des services et de l’industrie.
Dans la même veine, l'accélérateur Nubbo aide à réaliser une étude de marché, prospecter des clients, trouver des fonds...

Au fablab

Il est question de faire émerger à La Cité une dynamique partenariale public-privé, avec notamment le RoseLab animé par Manatour, le spécialiste du tourisme d’entreprise sur la zone toulousaine. Antoine Ruiz-Scorletti, à la tête de ce fablab, présente les ateliers bois et métal, impression 3D et découpe laser, mis à disposition des start-upeurs. « On démocratise la pratique, nous sommes des makers », souligne-t-il. Puis il mène au médialab, au textilelab…

?id=etTM0JwsKs79rQWOKGlCACmfIRPvbvSU

At home

À l’étage, At Home gère un tiers-lieu qui compte actuellement 190 personnes. Parmi eux Jean Muller a imaginé la structure Pass Passion qui met en relation des artisans avec des candidats en reconversion professionnelle.

Les premiers prenant les seconds en stage. « Les stagiaires sont peut-être leurs associés ou repreneurs de demain », souligne-t-il.

Anthony Allebee, gérant de Corpus Solution, a édité l’application Helpicto qui traduit la voix en images. Dans le but de faciliter l’interaction avec les personnes souffrant de troubles de la communication. La Région l’a soutenu à hauteur de 50 000 €.

Tous travaillent les uns à côté des autres, ce qui renforce les synergies. « Si j’ai une question sur un financement particulier, je me tourne vers mon voisin », assure Jean Muller. L’hébergement coûte 150€ mensuels et, à ce prix, les locataires ont droit à un cadre de travail innovant, mais aussi à des animations, comme la visite d’un ostéopathe ou d’un réparateur vélo.

Enfin, des salles de réception et un espace événementiel n’attendent que la fin de la pandémie !

?id=aNUJtuEpnA9Xqd23Ee8nPdJlnwdukiet

Ecomnews - Adds