Ecomnews - Adds
Hérault : Le Département lance son  « Plan Collège » pour répondre aux attentes des établissements et des familles
Par Johanne Eva Desvages publié le 10 SEPT 2019 à 20:00
Après avoir visité les 80 collèges du département, et recueilli les sollicitations de chacun, les services départementaux de l’Hérault ont mis en place un « Plan Collège » visant à adapter les établissements scolaires aux nouveaux besoins des élèves et professeurs. Réchauffement climatique, boom du numérique, croissance démographique… Comment le Département envisage de répondre aux attentes des enseignants et parents d'élèves.

A Lattes, plus de 700 élèves ont fait leur rentrée au collège George Brassens. Après Béziers, Sète et Montpellier, c’est ici que Kléber Mesquida, président du Département de l’Hérault, s’est arrêté, le temps d’une matinée, échanger avec les professeurs et parents d’élèves.

L’établissement, restructuré après des mois de travaux, vient d’être inauguré. L’occasion pour l’élu de présenter son nouveau fer de lance : le plan « Hérault Collège ».

« J’ai demandé à mes services de lancer un vaste plan qui concerne les 80 collèges du département et leurs 44 000 collégiens » explique-t-il. Pendant des mois, les membres du Conseil Départemental ont ainsi recueilli les sollicitations des 80 établissements du territoire, « ce qui nous a conduit à mettre en place un "plan collège" de 198 millions d’euros sur 5 ans. Dès 2020, le budget global pour les collèges passera de 100 millions d’euros à 129 millions d'euros sur l’année ».

?id=BnxcrZqIt7GUSgKE4cfUfAsJhSbDfoTX

Tout l’enjeu sera d’adapter les établissements aux problématiques actuelles : répondre à la croissance démographique (avec notamment des salles plus grandes et des effectifs plus importants), mais aussi lutter contre le réchauffement climatique en isolant mieux les bâtiments et se dotant de solutions écolos (plantation de 5000 arbres dans l’Hérault, dont certains dans et autour des collèges, ainsi que l’installation d’ombrières).

Le « Plan Collège » prévoit aussi de répondre aux problématiques individuelles. « Nous faisons dans la dentelle, au cas par cas » nous explique Renaud Calvat, vice-président du Département en charge de l’éducation et la culture.

Ainsi, le collège Les Arbourys de Magalas se dotera fin 2020 d’une nouvelle cantine scolaire, alors que les élèves du collège Simone de Beauvoir à Frontignan, tout comme les collégiens fabrégeois, bénéficieront bientôt d’une Halle de sports.

24 millions d’euros vont être investis sur 5 ans pour développer le numérique dans les collèges. Le Département, qui équipe déjà les établissements de postes informatiques dernière génération, utilisera cette enveloppe pour déployer les équipements et les infrastructures techniques nécessaires.

Ecomnews - Adds