Ecomnews - Adds
Hérault : Le lycée Simone Veil de Gignac est officiellement inauguré !
Par Fiona Urbain publié le 08 SEPT 2020 à 09:35
Après un an et demi de travaux, le lycée Simone Veil de Gignac a été inauguré en présence de Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, Kléber Mesquida, Président du conseil départemental de l'Hérault, Jean-François Soto, maire de Gignac et Président de la communauté de communes Vallée de l'Hérault, ainsi que de Sophie Béjean, rectrice de l'académie de Montpellier. Reportage !

Malgré les contraintes liées à l'épidémie de Covid-19 le nouveau lycée Simone Veil, à Gignac a ouvert ses portes après un an et demi de travaux.

Cette année, ce sont 265 élèves de seconde qui y font leur rentrée. L'établissement pourra à terme accueillir 1 200 jeunes, dont 80 internes, ce qui permettra de désengorger les lycées René Gosse de Clermont-l'Hérault et Joseph Vallot de Lodève, diminuant ainsi le temps de transports des lycéens.

« Bien desservi et connecté à l'activité économique locale, cet établissement moderne et de proximité permet de répondre aux besoins en compétences de nos entreprises et de former nos jeunes à des métiers qui recrutent près de chez eux » a expliqué Carole Delga.

?id=cFnteRZyaeBXj9U2GlZ9tSMsJLeu1xvA

Le lycée proposera un cycle général et technologique avec notamment les filières STI2D « Architecture et conception » et « Energie et équipements communiquants », un cycle professionnel proposant un BAC Pro « Métiers de l’électricité » et « tertiaire vente ». Dès 2023 il accueillera un BTS Electrotechnique.

Pour la Région Occitanie c’est un investissement de 45 millions d’euros qui répond aux besoins d’un territoire en forte croissance démographique. En 40 ans, la population de cette commune de l'Hérault a presque doublé.

L’Occitanie est aussi la région de France qui a la plus forte croissance démographique. « Nous construisons en moyenne un lycée chaque année. » explique Carole Delga, la présidente de Région qui a lancé un grand plan d’investissement doté d’un milliard d’euros pour la construction de 10 nouveaux lycées à énergie positive d’ici 2022.

« Avec 1 200 élèves et 300 agents, fonctionnaires et territoriaux cela représente des retombées économiques importantes pour le territoire et des emplois directs et indirects. C’est l’équivalent d’une grosse entreprise qui arrive » assure de son coté Jean-François Soto, maire de Gignac et Président de la communauté de communes Vallée de l’Hérault.

Ecomnews - Adds