Ecomnews - Adds
Lot : L’entreprise Figeac Aéro crée une coentreprise en Arabie Saoudite pour construire des pièces d’aérostructures de haute précision 
Par Denys Bédarride publié le 10 JAN 2022 à 09:23
L’entreprise spécialisée dans la sous-traitance aéronautique va participer à la construction d’une unité de production de pièces d’aérostructures de haute précision et à la formation d’ingénieurs et de techniciens. Les premières pièces produites seront des éléments en alliages léger et métaux durs

Le Groupe Figeac Aéro, basé à Figeac (Lot), acteur mondial majeur dans l’industrie aéronautique, a signé avec SAMI (Saudi Arabian Military Industries), filiale à 100% du Fonds d’investissement public saoudien (PIF) et Dussur (Saudi Arabian Industrial Investments Company) un accord pour créer une coentreprise en Arabie Saoudite et qui vise à construire une usine de production de pièces d'aérostructures de haute précision. Cet accord a été signé par Eng.

Walid Abukhaled, CEO de SAMI et Jean-Claude Maillard, président-directeur général de Figeac Aéro. La coentreprise a pour objectif de développer les capacités industrielles de l'Arabie saoudite en matière d’aérostructures, de former des ingénieurs et des techniciens locaux pour travailler dans le cadre du projet et de favoriser l’implantation d’acteurs du secteur aéronautique militaires et civiles conformément à la Vision 2030 du Royaume.

?id=dyxvguEazmJdEGar4AL19cAIC9QlJMoP

Les premières pièces produites seront des éléments en alliage léger (aluminium) et métaux durs (titane).

« Dans le contexte actuel, finaliser ce partenariat représente une véritable opportunité pour Figeac Aéro. Il permettra d’établir notre positionnement commercial au Moyen-Orient mais également de nous ouvrir les portes des marchés de compensation industrielle militaires et civils saoudiens. Notre participation au sein de SFAM sera minoritaire mais les futurs investissements de la société saoudienne seront accompagnés par des partenaires bancaires locaux et étatiques robustes. Notre rôle sera essentiel pour poser les bases de la future industrie aéronautique dans le Royaume » souligne Jean-Claude Maillard.

Et Ahmed bin Aqeel Al-Khateeb,chairman de SAMI poursuit : « Grâce à la création de cette nouvelle coentreprise, SAMI renforce son engagement à soutenir le développement d'un secteur militaire national solide en Arabie saoudite. En créant ce partenariat entre des entreprises locales et un acteur international, notre ambition est d’accélérer la localisation de technologies avancées dans le domaine des aérostructures. Par ailleurs nous augmenterons également les flux d'investissement et créerons de nouvelles opportunités d'emploi pour les jeunes saoudiens, conformément aux objectifs définis dans le cadre du plan saoudien Vision 2030 ».

Ensemble, les trois signataires collaboreront avec les autorités et les régulateurs saoudiens pour identifier les possibilités de transfert de technologie et d'expertise vers le Royaume, en améliorant le potentiel local et en créant des opportunités dans l’industrie civile et militaire aéronautique. Cette coentreprise représente une étape importante dans le développement d’une industrie des métaux dans leur plus grande application, l’aéronautique.

Ce partenariat permettra au Royaume d’intégrer la supply chain des équipementiers aéronautiques mondiaux, de développer l'industrie aéronautique en Arabie saoudite et servira de catalyseur pour la croissance future. De plus, il permettra le transfert de savoir-faire opérationnel vers le Royaume et donnera lieu à l’implantation d’usines de production de composants aéronautiques.

Les machines et équipements de production vont être en mis en service par les équipes techniques de Figeac. La première phase de développement sera consacrée à la montée en puissance de l'installation qui devrait être achevée d'ici 2024, pour un investissement d'environ 50 millions d'USD, comprenant des machines, les infrastructures, la formation et la certification et devrait générer 10 millions d’USD de chiffre d’affaires d’ici 2024.

L’usine emploiera 690 personnes issues du Royaume. Par ailleurs, un contrat de services d’environ 40 MUSD, à travers lequel Figeac Aéro assurera un accompagnement industriel et technique complet de SFAM, a également été mis en place.

Ecomnews - Adds