#Agriculture #AnalyseEconomique #Annecy #Artisanat #AuvergneRhoneAlpes #BTP #CCIHauteSavoie #Commerce #Economie #HauteSavoie #Industrie #Videos #Annecy #AuvergneRhoneAlpes #HauteSavoie
superadmin
10 février 2022 Dernière mise à jour le Jeudi 10 Février 2022 à 11:04

Malgré la crise sanitaire qui se poursuit, l’activité en Haute-Savoie a été meilleure qu’en 2020, mais beaucoup de secteurs n’ont pas encore retrouvé leur niveau d’avant-crise. La CCI Haute-Savoie et ses partenaires dressent le bilan de conjoncture é

 

Philippe Carrier, Président de la CCI Haute-Savoie et ses partenaires ( la Chambre des Métiers et de l’Artisanat Haute-Savoie, la Chambre d’Agriculture Savoie Mont Blanc, le Medef 74, le SNDEC, Pôle Emploi, la Banque de France et BTP 74 notamment ) ont présenté les résultats de la conjoncture économique 2021 pour le département de la Haute-Savoie.

En 2021, année encore marquée par le Covid 19, la reprise économique a bien été présente, mais est en demi-teinte. En effet, malgré la crise sanitaire qui se poursuit, l’activité est meilleure qu’en 2020 mais beaucoup de secteurs n’ont pas encore retrouvé leur niveau d’avant-crise.

?id=K6ngXix7Mv5u1mGpcFDuFWHgZr8xg5bW

La croissance donne l’impression d’un « faux rythme », avec une activité dynamique en début d’année, un tassement à la rentrée et une stagnation plus ou moins marquée en fin d’année. Cette impression est accentuée par les freins qui pèsent sur les différentes filières :

  • Difficultés d’approvisionnement
  • Hausse des matières premières et de l’énergie
  • Problématiques de recrutement
  • Baisse du pouvoir d’achat
  • Chute du nombre de permis de construire
  • Ou encore application du protocole sanitaire

?id=yu14bsHor6rhkhIbaNFczeeEG9ZDMFcN

Le département de la Haute-Savoie a été touché plus tôt et plus fort que le reste de la région par la crise économique. A ce jour, le rebond conjoncturel n’est pas encore suffisant pour que l’économie de la Haute-Savoie retrouve son niveau d’avant-crise. Toutefois, les perspectives sont plutôt favorables pour 2022 avec une reprise qui est là, des chiffres de l’emploi qui s’améliorent et un solde d’entreprises qui progresse encore, même si c’est à mettre en perspective avec les dispositifs de soutien publics.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.