#Accessibilite #Ecologie #Education #Enseignement #Infrastructure #MichaelDelafosse #RentreeScolaire #Scolarite #TransitionEnergetique #Videos #Herault #Montpellier #Occitanie
Thomas Dupleix
30 August 2023 Dernière mise à jour le Wednesday, August 30, 2023 At 9:00 AM

À moins d’une semaine de la rentrée, les grandes Villes de la région sont à pied d’oeuvre. C’est le cas à Montpellier où quelque 21 000 élèves s’apprêtent à retourner en classes dans des écoles remises à neuf ou bien en passe de voir le jour. Végétalisation, extension, construction, périscolaire, soutien scolaire… Quelles sont les priorités de la municipalité ? Reportage dans quatre écoles montpelliéraines.

Ils seront 21 000 petits Montpelliérains à retrouver le chemin des 113 écoles maternelles et élémentaires le lundi 4 septembre. Et comme dans toutes les métropoles d’Occitanie, les équipes municipales ont préparé cette rentrée scolaire en tenant compte d’une démographie en constante évolution (4000 nouveaux habitants chaque année) et des grands enjeux traditionnels (temps périscolaire, découpage de la carte scolaire, etc.) ou d’actualité (inclusion, sobriété énergétique, etc.). 

Pour illustrer l’engagement de ses équipes, Fanny DOMBRE-COSTE, Première adjointe au Maire de Montpellier, déléguée à l’Éducation vient de se rendre sur quatre chantiers majeurs menés cet été dans les écoles Jeanne Moreau (quartier Croix d’Argent), Marc Bloch (quartier Hauts de Massane), Berthe Morisot et Ancien Conservatoire (quartier Centre).

Quatre établissements qui rentrent dans le cadre du « Plan école 2030 » prévoyant 400 millions d’euros pour une École bienveillante, inclusive et écologique. « La priorité c’est d’améliorer les conditions de travail pour les enfants, les agents de la Ville et les enseignants, assure-t-elle. De telle sorte que l’ École puisse accueillir tous les enfants et leur permettre une scolarité dans les meilleures conditions possibles. »

Plan Ecole 2030

Ce vaste plan d’investissement dans les écoles publiques de la ville comprend la construction de nouveaux groupes scolaires, la rénovation du patrimoine scolaire, notamment thermique, dans un objectif de sobriété énergétique, la réalisation de selfs dans les restaurants scolaires, la création de cours végétalisées, ou encore la mise en accessibilité des bâtiments. 

Outre les travaux classiques de sécurité (incendie, électricité, aires de jeux …) qui concernent l’ensemble des crèches et des écoles de la Ville, les entreprises spécialisées, missionnées par les services municipaux, interviennent en grande partie l’été sur des chantiers de toitures, installations de brise-soleil, réfections de sanitaires, menuiseries…

Au total, la Ville est intervenue sur 84 chantiers dans 54 écoles durant ces vacances scolaires estivales. Et depuis le 1er janvier 2023, ce sont pas moins de 6114 interventions qui ont eu lieu dans les écoles de Montpellier. 

Ce Plan Ecole 2030 a ainsi pour ambition de répondre aux besoins liés à la démographie, d’adapter les établissements au changement climatique et aux dispositifs pédagogiques afin de favoriser la réussite éducative des élèves. « C’est aussi le soutien scolaire public, gratuit et laïque que nous mettons en place avec une enveloppe de 800.000 euros chaque année, complète la Première adjointe. Sans compter les autres actions à travers l’éducation artistique, l’éducation à l’alimentation et à la mobilité. »

Le Plan Ecole 2030 en chiffres :