Ecomnews - Adds
UIMM Occitanie LR : Quelles sont les attentes des entreprises industrielles pour 2020 ?
Par Johanne Eva Desvages publié le 04 OCT 2019 à 11:01
L’Union des Industries et métiers de la Métallurgie (UIMM) Méditerranée Ouest a organisé le 1er octobre dernier son assemblée générale annuelle. L’occasion de présenter ses actions 2018-2019 et ses perspectives pour l’année à venir. Quelles sont les attentes des entreprises industrielles du territoire et comment l’UIMM va-t-elle y répondre ? Reportage

Plus d'une centaine d'entreprises industrielles se sont réunies à Montpellier le 1er octobre dernier pour assister à l’assemblée générale de l’UIMM Méditerranée Ouest.

Luc Martin, président de l’UIMM Occitanie LR, a dressé un bilan extrêmement positif. « Nous avons entériné un grand nombre de collaborations avec la Région Occitanie, notamment via l’agence Ad’occ, ainsi qu’avec la Métropole de Montpellier pour l’industrie du Futur »

« Nous avons développé beaucoup d’axes en 2018-2019, notamment sur les nanosatellites avec l’université de Montpellier, via la fondation Van Allen, avec aussi des accompagnements d’écoles de formations ingénieurs » détaille le président.

Côté formation, le taux de remplissage s’annonce très positif pour l’année 2020 avec « une progression de 5% du nombre d’apprentis ». Tout l’enjeu sera de proposer des formations toujours plus innovantes et adaptées aux besoins des entreprises.

« L’industrie du futur sera au coeur des priorités pour les années à venir » nous explique d'ailleurs Simon Philibert, secrétaire général de l’UIMM.

?id=7TuThjTFjmUB5DVdD5ycrpFce25hygpS

« Il faut que les futurs talents soient capables de se l’approprier et le diffuser dans les entreprises. Nous allons réfléchir à nos investissements pour intégrer de la robotique, de la réalité virtuelle, des machines et systèmes connectés qui font partie des principaux besoins des entreprises exprimés sur les territoires ».

Pour l’UIMM, cette transformation passe aussi par l’extension future de ses locaux et l’arrivée de nouveaux membres au sein de ses équipes. Alors qu’une nouvelle recrue en charge de l’industrie du Futur vient d’intégrer la station M, la nouvelle directrice du Pôle Formation est attendu d’ici la fin d’année.

Une troisième recrue ; un cadre « débauché de Paris », aura en charge le futur Fab Lab qui verra le jour dans les prochains mois. « Ils nous aideront à structurer nos actions, notre positionnement et l’image que peut avoir l’UIMM par rapport aux nécessités de l’évolution de l’industrie ».

Ecomnews - Adds