Ecomnews - Adds
Le Cap Azur pour l’accélération du projet de la ligne nouvelle Provence Côte d'Azur
Par Sanya Maignal publié le 16 JUIL 2019 à 09:10
La Ligne Nouvelle Provence Côte d'Azur a été relancée ! Une bonne nouvelle qui donne de l’espoir face aux difficultés que rencontrent les Azuréens et les touristes en matière de mobilité. Le bémol : les délais !

Depuis mars dernier, la Ligne nouvelle Provence Côte d'Azur est dans la programmation des aménagements ferroviaires nationaux. Une décision que les Azuréens attendent depuis longtemps.

Le TGV s’arrêtant à Marseille, pour les 160 km qui séparent la cité phocéenne et la capitale azuréenne il faut compter entre deux heures et demi et trois heures. A cela se rajoutent les problèmes de mobilité au quotidien, le nombre de TER entre Théoule-sur-Mer et Menton étant insuffisant.

?id=TX6nDFx5XQdoo9WNBlm7Zdg5rBge6Zhq

Objectif 2026 pour les territoires Cap Azur

La relance de la Ligne nouvelle est prévue en deux phases : la première concernant les aménagements des gares à Nice (2026) et la deuxième concernant les travaux du coté de Cannes, Grasse et Antibes dont la fin est prévue pour 2032.

A la mise en service de la phase 2, la cadence ferroviaire des TER pourra être montée à 10 minutes et représentera un réel atout pour les déplacements du quotidien.

Considérant qu'il est techniquement possible d'avancer la phase 2 simultanément à la phase 1, le Pôle métropolitain Cap Azur, a voté lors de son dernier conseil avant la pause estivale une motion dans ce sens. L'objectif est d'avoir les TER entre Cannes et Nice toutes les 10 minutes déjà en 2026 et ne pas attendre 2032.

Engagement auprès des personnes en difficulté d'insertion

Cap Azur s'engage pour l'insertion professionnelle par le biais de l'achat public responsable. Afin que la loi sur la clause d'insertion dans les marchés publics soit plus connue et plus facilement applicable, le Pôle métropolitain a édité une plaquette qui pose à la fois les grands principes et les objectifs de la clause et évoque également les bonnes pratiques.

« Il en va de l’emploi et de l'insertion des plus fragiles, précise le Président du Pôle Cap Azur, Jean Léonetti. C'est aussi une mission de lutte contre le chômage et contre la précarité. »

?id=cockL3qJCyL3qoyCOZTqMJeI9zTsnU2Z

Ecomnews - Adds