Screenshot
#Analyse #Emploi #IntelligenceArtificielle #Recrutement #InfosNationales
redaction
24 May 2024 Dernière mise à jour le Friday, May 24, 2024 At 9:00 AM

Face à un marché du travail en pleine mutation et à une demande d'embauche croissante, les pratiques RH se réinventent. Intelligence artificielle, recrutement prédictif, outils de matching... De nouvelles technologies émergent pour fluidifier et sécuriser les processus de recrutement. Mais comment trouver le juste équilibre entre l'automatisation et l'intervention humaine pour des embauches réussies ? Karine Nouveau, co-fondatrice et directrice associée chez KARA, décrypte les tendances du recrutement en 2024 et éclaire les enjeux de cette transformation

Alors que près de 9 entreprises sur 10 souhaitent recruter en CDI en 2024, les pratiques du secteur évoluent à toute vitesse. En pleine ébullition, le monde des RH intègre désormais les nouvelles technologies pour fluidifier et sécuriser les processus de recrutement.

On parle désormais beaucoup d’intelligence artificielle, de recrutement prédictif, d’outils de matching…avec plus ou moins de bonheur. Car les professionnels RH s’interrogent : comment doser la part d’IA et la part d’humain pour accélérer mais aussi sécuriser les embauches ?

Les nouvelles technologies au service de l’emploi

Ce n’est pas un hasard si le gouvernement investit massivement dans l’intelligence artificielle ! Près de 2 milliards d’euros sont alloués à cette technologie, dans le cadre du plan France 2030, afin de gagner en productivité ou en compétitivité.

Autant d’enjeux dont les acteurs des RH se sont emparés, en particulier dans le secteur du recrutement.

En 2024, plus que jamais, l’IA va être utilisée à titre prédictif pour :

  • Améliorer significativement le décryptage des besoins des employeurs,
  • et affiner la présélection des candidats.

    “L’IA booste les performances des outils de matching ! Par exemple, elle permet de reconnaître tous les “mots clés” en lien avec le poste,  afin d’identifier vite et bien les meilleurs candidats.”

L’échec des processus déshumanisés

Attention aux recrutements entièrement automatisés ! L’IA seule ne peut pas tout…

“Chez Kara, nous gardons un œil averti sur l’ensemble des CV afin de voir ce que la machine ne voit pas”, souligne Karine Nouveau.  Une expertise particulièrement appréciée pour reconnaître les profils atypiques, créer des passerelles de parcours et valider la pertinence de chaque candidature.

Les compétences à valoriser en 2024

En fonction du poste à pourvoir, les employeurs vont rechercher deux types de profils :

  • des candidats dotés d’une réelle maîtrise technique, avec un esprit de synthèse et d’analyse ;
  • des futurs collaborateurs polyvalents, capables de s’adapter et d’embrasser les changements.

Les candidats peuvent aussi sortir du lot en mettant en exergue des atouts qui “matchent” avec la réalité du secteur dans lequel ils postulent.

Karine Nouveau précise : “Les candidats ont notamment intérêt à insister sur leur maîtrise de certains outils numériques, surtout s’ils veulent travailler dans l’administration.  Dans d’autres domaines, l’accent pourra être mis sur d’autres qualités. Ex. : la pensée critique s’ils ciblent la comptabilité ou la finance, la créativité dans les métiers du luxe et de la communication…”

S’adapter aux nouvelles attentes des jeunes diplômés

Les difficultés de recrutement sont d’autant plus élevées lorsque les entreprises sont en décalage avec les besoins de leurs futurs collaborateurs.

“Chez les jeunes candidats, la priorité n’est plus de faire carrière mais de trouver un juste équilibre entre vie professionnelle et personnelle”.  Pour séduire les profils les plus prometteurs, les employeurs peuvent donc leur offrir des opportunités professionnelles flexibles, des environnements de travail dynamiques et des missions qui ont un sens, alignées avec leurs valeurs. Il s’agit aussi d’éviter le “full remote”, au profit d’un juste milieu entre jours en télétravail et en entreprise.

KARA, l’agence qui défend une autre vision du recrutement

Innover, inventer d’autres règles, oser le recrutement à visage humain… KARA est une agence pionnière qui cherche avant tout à créer le parfait équilibre entre savoir-être et savoir-faire.

Sa force ? Allier proximité et simplicité, afin d’offrir une efficacité optimale.

Attentive aux besoins des entreprises, l’agence se démarque aussi par sa capacité à écouter et à cerner réellement les attentes des candidats. Conseillés et coachés, ils peuvent également être accompagnés sur des formations si besoin.

La priorité étant de prendre en compte leurs objectifs, leurs ambitions et leurs souhaits de carrière pour pérenniser chaque recrutement.

“Plus que jamais, il est fondamental de trouver le bon candidat pour le bon poste, mais aussi de maintenir une communication permanente lors des suivis de process de recrutement”, explique Karine Nouveau.