#Actualite #BuzzNews #Collectivites #CommunauteDeCommunesDuPontDuGard #Ecologie #Economie #Mobilite #PontDuGard #Videos #Gard #Occitanie
Fiona Urbain
16 December 2022 Dernière mise à jour le Friday, December 16, 2022 At 9:00 AM

La Communauté de communes Pont du Gard a fêté ses 20 ans. L’occasion de revenir sur les grands projets du territoires et les perspectives d’avenir pour la collectivité, riche de ses 16 communes. Interview de son Président, Pierre Prat.

Créée le 15 novembre 2002, la Communauté de communes Pont du Gard se compose de 16 communes cumulant 26 000 habitants sur un territoire de 250 km2 à l’est du département gardois. Un territoire de plaines agricoles, de collines et de zones boisées protégées, traversé par le Gardon.

Situé entre Nîmes et Avignon, le territoire offre un cadre de vie qui attire aussi bien touristes, entreprises et nouveaux habitants.

Parmi les projets portés par la  Communauté de communes Pont du Gard : la numérisation des plans cadastraux pour faciliter le travail des communes après les inondations de 2002.

Petite enfance

La collectivité a dès le départ mis l’accent sur la petite enfance avec la création du Relais Assistant Maternel en 2007 et de la crèche de Montfrin en 2011. Aujourd’hui, le territoire en pleine croissance démographique compte 5 crèches et 2 micro-crèches pour accueillir les tous petits.

Concilier développement économique et écologique

Le développement économique et la transition écologique font partie des priorités de la collectivité.

Pour favoriser l’installation de nouvelles entreprises, des zones d’activité ont été crées et des ateliers relais ont été construits et mis en location. D’autres zones d’activités sont à l’étude.

En 2019, la CleanTechVallée a vu le jour pour redynamiser le territoire à travers les cleantech.

La collectivité a aussi crée à Remoulins un espace de coworking pour soutenir les entrepreneurs du territoire.

Encourager les mobilités décarbonées

En termes de mobilité, depuis 2010, la communauté de commune a mis en place les « Bus de la Mer » pour permettre au plus grand nombre de se rendre à la plage sans utiliser sa voiture.

En plus des nombreuses voies cyclables et aires de covoiturage, la collectivité a crée Rezo Pouce pour favoriser le partage de trajets et diminuer les émissions de CO2.

Parmi les grands projets : l’ouverture prochaine des gares de Remoulins et Aramon et la création de pôles d’échanges multimodaux pour connecter les différents modes de transports. 

La réouverture de la gare de Remoulins permettra d’accéder à Nîmes ou Avignon en un quart d’heure dès 2025.

Véritable porte d’entrée touristique pour les plaisanciers, le relais fluvial les Estères offre 40 emplacements pour l’accueil de bateaux de moins de 15 mètres ainsi qu’un ponton de plaisance pour recevoir les péniches-hôtels avec accueil spécialisé. Pour continuer d’enrichir l’offre touristique, ce dernier sera agrandi.

Des beaux projets pour les 20 prochaines années !